La loi MARINE 2012

Publié le par Carland

Un truc bleu qui clignote, des choses jaune fluo bizarres qui bouge a coté. C’est la nuit au rond point et Gérard Lambert est mort depuis longtemps : un contentieux avec la maison Ricard selon certaines rumeurs… Comme toutes les rumeurs cela reste à vérifier.

Ben dit le co-pilote a son chauffeur : T’as le cul bordé de nouille toi qui bois comme un trou d’habitude, tu as bu de la flotte toute la journée. Tu vois que la chiasse n’a pas que des inconvénients. T’imagine si c’est moi qui conduisait avec mes quatre grammes et mon pétard, je faisait péter le compteur….

Oui t’es marrant toi déjà que j’ai mal au bide que c’est pas possible, que t’es saoul comme un cochon et voila que je vais en plus devoir souffler dans le biniou. Alors au moins écrase que l’on ne reste pas la coincé à cause de ta grande gueule !

Bzzzzzzzz... Dit la vitre électrique en descendant (dans le temps elle aurait fait ouic ouic… Du temps des manivelles quoi).

Bonsoir Monsieur, Gendarmerie Nationale, contrôle au faciès…

Hein ? Faciès de quoi ? C’est le nom du biniou maintenant ?

Monsieur, ne vous agitez pas sinon je vous taze (marque déposée par l’ami de mon patron a utiliser sans modération !) et ne discuter pas !

Vous me faite signe de m’arrêter pour souffler et vous appeler ça contrôle au faciès ? Auriez vous abusé à l’apéro ou quoi ? Je respecte les lois, mais la vous passez les borgnes et quand les borgnes sont dépassées, il n’y a plus de démocratie, ni même de respect du populo monsieur le gendarme !

Oh toi tu vas manger. Tu ne connais pas la nouvelle loi ?

Non, je ne suis pas à la gégène de tout moi. Je suis un ouvrier de base, je bosse et la je ramène Mich qui est saoul comme un cochon. Moi j’ai pas bu, je rends service à mon frangin c’est tout. Je souffle et basta. Je fume même pas c’est dire que j’ai les urines claires…

Mich, je me demande sur quoi on est tombé la ? Hein quoi Abdel fait pas chier souffle, je vais pas rester dans la voiture dormir merde aussi !

Et Abdel de se sentir seul, très seul coincé entre son frère bourré et un uniforme que lui explique lentement (mais comment expliquer vite ce que l’on a pas compris) que depuis la nouvelle loi…

Mais c’est quoi cette nouvelle loi ? C’est quoi ce cirque ?

Vous n’aimez pas les lois Française et notamment la loi MARINE 2012 ? Je vous la résume : Dans son article premier (par ailleurs unique) la loi dispose que : les contrôles d’alcoolémie sont remplacés par des contrôles au faciès. Seront contrôlés positifs les noirs, les arabes et les bronzés en général. La lampe à détection de faciès douteux faisant foi, il est déterminé par la loi que leur taux d’alcoolémie ne saurait être inférieur à 2,5 grammes d’alcool dans le sang. Leurs droits civiques leur seront retirés….

Ah bon ben ça va alors. Mettez moi la lampe dans la gueule et que l’on finisse !

Ce que la maréchaussée appliquée et docile au ordre fait. Elle applique la procédure. Fait passer Abdel au détecteur de faciès qui se met à clignoter et produit un bruit des plus désagréable du style alerte évasion dans la plus pourrie des prisons (encore une plaie aux miasmes).

Là, les choses tourne mal. Le gendarme jusque la d’une politesse exemplaire devient plus viril et interpelle son chef (qui lui dit : évite de m’interpeller) en lui disant j’en tiens un de bronzé.

Abdel est sonné par le bruit, les lumières et mich qui gueule comme un veau que c’est lamentable de ne pas pouvoir dormir tranquille quand on est saoul et qui veut un peux moins de reuz pour pouvoir continuer de cuver. Dans sa cuite il ne voit pas que selon la nouvelle loi Abdel viens d’être contrôlé positif au basané (le nouveau nom du biniou).

Trop de bruit font que Mich ouvre un œil, puis un deuxième pour voir Abdel les fers aux pattes et comme il n’est pas finaud même Agen il braille : mais vous allez lâcher mon frère bandes de demeurés. Vous voyez pas que vous lui faite mal et qu’en plus lui il boit pas ! Bande de connards !

Monsieur, nous appliquons la loi. Le ci-devant présumé coupable est en état d’arrestation en vertu de la loi MARINE 2012 !

Mais ceux-ci on perdu la boule. Je vous dis que c’est mon frère, on a le même sang l’alcool en moins vu que ce con… Enfin bref on a la même maman et le même papa. C’est mon frère quoi !

Abdel qui veut confirmer que effectivement Mich et lui sont des mêmes parents qui eux-mêmes et sur des générations sont Bretons de souche se mange une mandale dans les dents et quelques coups de pieds dans les tripes en se faisant traiter de tous les noms…

Le flic reste intègre tout en lattant violemment Abdel. Il explique avec tous les égards dus aux grands blonds au yeux bleu qu’il n’est pas possible pour un honnête homme d’avoir comme frère un basané. La loi MARINE 2012 étant formelle sur le sujet.  Vous comprenez mon cher monsieur nous n’y somme pour rien. Ne nous rendez pas la tâche plus difficile, prenez le volant. Nous emmenons le basané au poste et la procédure suivra son cours. Le préfet autorisera sa reconduite à la frontière. Nous vous assurons de notre plus haute considération, mais le devoir avant tout !

C’est depuis ce jours de 2011, que arrivé au printemps 2012, Mich qui n’a toujours pas retrouvé son petit frangin, se demande pour qui il a le plus de haine : pour la loi MARINE 2012 ou pour les traîtres qui lui parlaient d’une révolution citoyenne de mes deux qui n’a jamais eu lieu…

Il rumine, Mich. Il n’a pas beaucoup lu, mais il se souvient d’une histoire qui s’est passé au siècle dernier quand les gros riches ont décidé de se faire la guerre en tuant des pauvres. Il se rappelle aussi que dans cette légende, ils avaient trouvé un ennemi intérieur pas très catholique, même pas laïc… Il se demande pourquoi les légendes ressemblent trop à sa vie dans un pays ou les lois MARINE 2012 ressemble de plus en plus au lois du héros de la légende qui vantait un peintre raté.

Il ne comprends pas que né du même sang, élevé de la même façon, une loi à décidé que son frère a disparu pour une vague question de loi inventée par une amie proche d’un terroriste Norvégien.

Non, il ne comprend pas, il ne veut pas croire que la légende puisse redevenir une histoire vraie. Il ne peut pas croire que quand les bourses se vident, les camps se remplissent.

Et puis surtout aujourd’hui, il m’ont épargné parce que suis grand et blond aux yeux bleu. Le jour ou ils se rendront compte que je suis tout basané à l’intérieur et que mes yeux sont en train de devenir sombres avant de devenir carrément noirs, que se passera t’il ?

Carland

Publié dans Coups de gueules

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

O.P.A 25/08/2011 16:10



Yep !

On revenait te faire un petit coucou pis on tombe sur ce post.

Greuh... Y en a marre du bleu... marine...



On va faire suivre ici :
http://clap33.over-blog.com/

On espère que la forme est là !

A bientôt camarade !!

L'Orchestre Poétique d'Avant-guerre - O.P.A



Carland 21/09/2011 16:46



Ah ben voila, je n'ai qu'un mois de retard ! Désolé de ce contretemps et merci pour votre visite et le lien !


A bientôt,


Carland