Du lard et de l’art de cochon

Publié le par Carland

Y du lard dans le danger
Y du danger dans l’art

Lard de camouflage
L’art d’enfumage

Lard de bon vivant
Art momifiant

Lard de sourire
L’art d’estourbir

Lard du trop parler
L’art de se faire écouter

Lard sur un crevard
L’art d’une folie à vouloir

Lard comme connard
L’art d’une patience de réservoir

Lard d’abri
L’art de sans abri

Lard de solitude
L’art de la connaitre, la solitude

Lard d’amitié accumulée
L’art de richesses sans thunes, immaculées

Lard des vendeurs
L’art de ce qui donne le bonheur

De lard en art
Reste un vaste foutoir.
De l’art au gras du bide
Ca ne rime à rien

Fallait finir par une rime
Qui ne rime que pour les cons
Fallait rire quand tu pleure
Et pleurer quand tu ries aux plaies

Se prendre au sérieux
Dans ce monde de cultureux
Sans culture ni pensée
Devenir la précieuse ridicule de glands ridicules et prétentieux ?

Rentrer dans le rang, c’est non.
Et quand ça veut pas, hein ? ça veut pas !

Carland

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article