RANDSTAD, ADECCO, MANPOWER et LE PRISME, Interim et.... Vogue la Galère

Publié le par Carland

Publié sur Bellaciao

CGT RANDSTAD - Intérim ; Bilan 2008/2009

Apres 4 années de croissance continue, la progression des emplois intérimaires Equivalent Temps Plein subit une baisse de 5,5 %.

- Quelques chiffres 2008

- 2 Millions d’intérimaires
- 605 000 Emplois Equivalent Temps Plein (30% de femmes) (La durée moyenne annuelle des missions est de 2 mois Maximum)

Chiffre d’Affaire : 20,8 Milliards d’euros
- 23 000 salariés permanents
- 3,3% de l’emploi salarié Malgré la crise le nombre d’agences est en nette augmentation : 7000 Agences + 5%/2007 ?? L’activité Placement CDD/CDI explique cette progression :

Depuis la Loi de Cohésion Sociale en 2005 les agences d’intérim proposent des CDD/CDI et réalisent des placements en lieu et place du pôle emploi.

L’externalisation du recrutement par les entreprises française atteint les 30 % !
- 17,5 % pour le service public Pole emploi
- 5,1 % par les cabinets de recrutement et de formation
- 3,2 % par les agences d’intérim
- 3,8 Apec et autres

1000 Entreprises de Travail Temporaire et seulement TROIS d’entre d’elles, Randstad, Adecco et Manpower, représente 70 % du marché !

Conséquences (in) directes pour ces Trois majors : condamnation à 94 Millions d’euros d’amendes pour Ententes illicites ! Les PDG de ces Trois entreprises qui, condamnent et fustigent le monopole du service public, quand il s’agit du pole emploi, pour pouvoir mieux procéder à son dépeçage, se sont « entendus « et donc retrouvés de fait, dans cette même situation Monopolistique !! :

ET Alors Miss Europa, vous aviez pourtant décrétée « Concurrence libre et non faussée ».

Et maintenant parlons de ce qui fâche et parlons VRAI : Qualité et Réussite de ces recrutements : Deux avis opposés Les gagnants sont :

- Pour Le Prisme** : Les agences d’intérim (légèrement partial peut être?)
- Pour la Cour des Comptes : Le pôle emploi, considéré comme LE plus efficace et LE MOINS CHER. Le service public a bien le meilleur rapport Qualité/Prix ! Car les coûts pour le même placement sont :
-Pole emploi : 700 euros
-Agence d’Intérim : 3500 euros soit 5 FOIS la Mise !!

Nous syndicat CGT Randstad, ne voyons AUCUNE relation entre le simple fait que le conseiller de Nicolas Sarkozy est également le patron d’ALTEDIA, filiale d’Adecco et spécialiste desdits placements.

Jamais nous n’affirmerons que cela s’apparente à une collusion….

Chiffre d’Affaire :
-2008 : 20,8 Md
-2007 : 21,7 Md
-2006 : 20,4 Md

L’activité de placement explique la différence entre la baisse des heures facturées (- 8,5%) et le chiffre d’affaire.(-4%)

Et…Vogue la Galère avec à son bord, les 2 millions « d’invisibles » qui en assure portant la Propulsion, communément dénommée Ressources Humaines

Effets négatifs de l’Intérim :

-Facteur principal d’augmentation de la précarité
-Accidents du travail : Un taux de fréquence anormalement élevé et très supérieure aux salariés en CDI.
-Etiolement des savoirs faire

Entrées/Sorties des personnels, seule la limitation du recours à l’intérim peut permettre le maintien et donc la capitalisation des savoirs et donc le CDI est l’unique solution !!

Usage abusif de l’intérim

Un exemple frappant, la population Intérimaire :

France : 2 Millions –- 3 em marché mondial
Suède : 60 000 ( !!) – Le pays de la Flexisecurité

Spécificité Française : Même quand la charge de travail est au plus bas, on trouve des intérimaires dans les entreprises.(10% en moyenne)

RECOURS à L’INTERIM : Contrats prévus par la Loi

1) Remplacement d’un salarié absent (maladie, accident..) OU
2) Accroissement Temporaire d’Activité

Année après année, mission après mission, comment certaines grandes entreprises (eDF, P.S.A, Renault, Areva, Airbus et la Poste) peuvent-elle se justifier de ce caractère « Temporaire ??»

BILAN de la situation de l’intérim en France :
- 2 Millions de précaires et Qui font peser les salaires à la baisse car, Main d’oeuvre corvéable et malléable a merci.

- Exonérations de charges sociales sur les Bas salaires (de 1 à 1,6 SMIC) sur 3 ans : Jackpot pour l’actionnariat 750 Millions d’euros pour les majors du Travail Temporaire.

- Pression sur les réseaux pour « missionner » les intérimaires au taux horaire, le plus bas possible, Loi FILLON et prime de fin d’année pour les salariés permanents.

- Utilisation des budgets formations des intérimaires, à des fins commerciales en direction des entreprises utilisatrices.

Condamnation pour Ententes illicites (au detriment des entreprises grands comptes) pour Randstad Adecco et Manpower et Circonstances Aggravantes pour RECIDIVE !

- Usage abusif d’intérim. (Changement de salarié tous les 18 mois)

- Emploi de travailleur sans papiers (et refus de participer à leur régularisation légitime.)

Notre beau pays à l’identité nationale si forte, à la prétention de donner des leçons, en matière de droits de l’homme à la planète entière !

Alors qu’il suffirai simplement de regarder la manière si INEGALITAIRE, dont sont traités les Travailleurs Temporaires pour se rendre compte à quel point LA fameuse « Créature opprimée » correspond exactement à la population intérimaire Française :

Messieurs les PDG de RANDSTAD, ADECCO et MANPOWER, votre cœur de métier étant les Ressources Humaines, seriez vous prêt à faire évoluer favorablement les droits des Intérimaires ??

A ce jour votre Silence Assourdissant interpelle les quelques 2 Millions de salariés précaires !

NOTRE IDENTITE SOCIALE D’ABORD !!

Tous unis et solidaires pour une société plus Humaine

- REF Biblio :
-DARES
-PRISME
-UNEDIC
-OTT/BVA

Syndicat CGT Randstad – 88 Blv de la Villette 75019 PARIS - www.cgtrandstad.com

Voir aussi : RANDSTAD, ADECCO, MANPOWER, vous avez dit... MAFIA ?

Publié dans Intérim

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

Apparement ceux la ne font PAS partie de l'equipe reformiste des copains a Bernard !
On en a besoin
Continuez les p'tits gars


Répondre
F

Bien vu Carland ! voila la cle du PB, MAIS d'apres cet article bien foutu: 3 em marché Mondial 2 Millions de Travailleurs Temporaire qui ne sont que des Citoyens Temporaire alors!
"Temporaire"   Quel vilain mot, quelle vilaine expression imaginons des : Etres Vivants Temporaire!
Des personnes qu'on licencient et qu'on réambauchent, des dizaines de fois dans l'année ??
Une vie sociale par procuration delivrée selon le bon plaisir des Patrons!

Demander le programme UMP Parizot, Demaaaaaaaaaannnndeeeeeeeerrrrr


Répondre
C

Tout le mérite en reviens à la CGT Randstad


R

Le Premier  MOT qui vient a l'esprit, pour definir la planete Interim est le MEPRIS,

MEPRIS dans les agences de la part des BLONDASSES (payés au SMIC avec 15 ans d'anciennetés), MEPRIS dans les Entreprises Utilisatrices, surtout les grandes ou les Interimaires sont considerés
comme de la MERDE ! et le plus GRAVE c'est que dans les deux cas, c'est de la part des simples salariés de ces boites que ce MEPRIS se manifeste!
LA CONNERIE HUMAINE est tres bien partagée même chez les ouvriers, employés ! ALORS QU'ILS SONT SOUVENT TRES MAL PAYES!

Qui a une reponse ?? 


Répondre
C

Salut,

C'est hélas une vieille pratique des patrons de diviser les salariés en provoquant des conflits entre eux qui ont les mêmes intérêts.

Il serait bien plus intéressant de débusquer les vrais profiteurs : les rentiers actionnaires qui se cachent derrière ces entreprises esclavagistes . Ce sont eux les ennemis !!!

C'est eux qui s'engraissent des divisions entre salariés et qui encaisssent le pactole de la misère qu'ils imposent !!!

A plus,
Carland


F

l'article est criant de vérité, yen a marre de l'interim,je le suis depuis 20ans je me défonce le cul lorsque je suis en mission pour obtenir un CDI, je comprend mieux pourquoi il tarde à arriver,
pendant que tout le monde regarde ailleurs ,les droits des salariés disparaissent et la précarité gagne du terrain et le fric engrangé par l'interim  sert à remplir les poches des copains de
SARKO, il est temps de réagir , rejoingnons les syndicats et battons nous pour foutre en l'air le chômage et l'interim.

FAFA


Répondre
I

J'ai une suggestion, Pour le Medef, le PRISME, les PDG de ces TROIS societes d'interim et la Dame Parizot ils n'ont qu'a demander au TSARKOZY (leur petit gentil Toutou) de retablir L'ESCLAVAGE
OU bien d'etendre les contrats d'interim a TOUTE la population ACTIVE Francaise !!

CE QUI REVIENT AU MEME


Répondre