Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie

Du sang et BFM bande !

A seize ans on tue un jour de pluie Par ennui Pour un regard Pour un territoire Pour une lame qui mal Pour un mal qui est lame Pour deux âmes Perdues pour toujours Pour une lame qui sert de pensée à perser Pour un regard vidé Pour le killer Qui gagne...

Lire la suite

Trois ans !

Méchant, j’ai que trois ans ; Heureusement pour vous ; J’ai envie, pas assez grand ; Vous me traitez de bout de chou ; Méchant et j’écoute ; Vous parlez, vous parlez ; J’en perds pas une goutte ; Vous parlez, ça vous tuerait d’écouter ? Méchant et j’ai...

Lire la suite

Libre

Libre

Pour ceux à qui il est adressé et qui se reconnaitrons, qui de photos dans le journal en faisant la tronche sur d'autres clichés n'auraient jamais du penser que j'étais achetable. Déja que négociable ça le fait pas... ! A vous tous les trouillards Vous...

Lire la suite

Après l’orage… viens la paix !

Soleil, soleil Soleil, soleil et tristesse acceptée Et pas de feuilles sur les arbres Beau matin qui mort né Beau matin qui sans rêves Et beau matin à la ramasse Belle après midi d’équerre Belle après midi pour les gardes à vous Et belle après midi pour...

Lire la suite

Un petit chemin

Un petit chemin tortueux Qui se chauffe au soleil d’été Un petit chemin envahi de ronces Abandonné des hommes Un petit chemin ensauvagé Qui n’entends plus que le chant des oiseaux Un petit chemin endormi ; Ou qui attends quelque un ? Un homme passe, une...

Lire la suite

A toi l'anti libéral

A vous les bonnes consciences A vous les révoltés de profession Je vous dis merde Et vous récuse A vous les compassionnels A vous qui pleurez sans savoir Je vous dis merde Et vous récuse A vous qui aimez assister A vous les faux culs Je vous dis merde...

Lire la suite

Une place

C’était une place Sans place Deux trois baraques Des souvenirs Et voila, dans un petit bourg, une place La mémoire effacée pour faire de la place Et ces cons l’ont appelée Place du 19 mars 1962 C’est beau les déserts sans mémoire Leur donner une datte...

Lire la suite

Le sniper

Il y avait dans ses yeux bleus la lumière du soleil. Soudain, un nuage noir à envahi le ciel de son regard, et il se mit à pleuvoir. Sur son visage deux petits ruisseaux se sont frayé un chemin vers on ne sait ou. Elle ne pleurait pas Dans son regard...

Lire la suite

Je rêve que je ne rêve pas

Je rêve que je ne rêve pas

Je rêve d'un monde ou les aveugle nous montrerons la voie Je rêve d'un monde ou les sourds donne le tempo Je rêve d'un monde ou les muets seront nos portes paroles Je rêve d'un monde ou l'on donnera le pouvoir à ceux qui ne savent pas écrire leur nom...

Lire la suite

Liberté en promo !

Ce tesque est bien entendu vendu un prix fou au marché des commerçants en art qui s'astiquent chez la mère Hadopi. Pffff, j'en prends des rikses moi ! Passe le chiffon ! A la liberté d’être un con A la liberté d’aimer la pluie A la liberté de pleurer...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>