Toronto : forte mobilisation des opposants au G20

Publié le par Carland

Hou le méchants militants "radicaux"... Belle démonstration de la veulerie des médias aux ordre dans cet article qui essaie de faire passer pour violents des manifestants qui proteste contre la violence bien réelle celle la de l'oligarchie financière mondiale.

Carland

 


Des militants radicaux ont mis le feu à deux voitures de police, en ont endommagé au moins deux autres et brisé de nombreuses vitrines à coups de pierres samedi à Toronto, en marge d'une vaste manifestation contre le sommet des pays industrialisés et émergents du G20.

Les pompiers sont intervenus rapidement pour éteindre les incendies, allumés à quelques centaines de mètres d'une clôture de sécurité entourant le Centre des Congrès où les dirigeants du G20 se sont réunis dans la soirée,

Des policiers portant des masques à gaz ont dispersé les manifestants radicaux et violents, et 75 d'entre eux ont été interpellés, a indiqué samedi soir à la presse le chef de la police de Toronto, William Blair.

Ce dernier a nié l'utilisation par la police de balles en caoutchouc, déplorant le vandalisme et le niveau de violence dont ont fait preuve certains manifestants.

Le maire de Toronto, David Miller, qui souhaitait profiter des sommets pour promouvoir sa ville auprès des investisseurs du monde entier, a accusé un «groupe de criminels» de s'être livré «à de la violence délibérée, très difficile à contrôler».

Auparavant, dans le cadre d'une marche autorisée et bien ordonnée, quelque 10.000 syndicalistes, écologistes, étudiants et défenseurs des droits des femmes avaient manifesté sous la pluie pour faire entendre leurs revendications aux dirigeants du G20.

Source : http://www.ouest-france.fr/actu/offilinfo_-Toutes-les-DMA_6346--fils-tous-Une_filDMA.Htm

Publié dans Répression

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article