Sous pression, Amazon cesse d’héberger Wikileaks

Publié le par Carland

Le site avait eu recours au service d’hébergement d’Amazon en début de semaine suite à plusieurs attaques DDoS. Il a retrouvé un hébergeur en Europe.

Wikileaks a été contraint de quitter le service d’hébergement d’Amazon après que ce dernier a apparemment subi des pressions politiques. Une information que le site a confirmée dans un message sur son compte Twitter. « Wikileaks évincé des serveurs d’Amazon. La liberté d’expression au pays de la liberté. Qu’à cela ne tienne, nos dollars sont maintenant dépensés pour employer des gens en Europe », peut-on lire. Puis, un peu plus tard tombe un autre pique : « si Amazon est mal à l’aise avec le premier amendement, ils devraient arrêter de vendre des livres ».

D’après une dépêche d’Associated Press, Wikileaks serait à nouveau hébergé en Suède. Le site principal (wikileaks.org) avait migré vers le service EC2 d’Amazon en début de semaine après avoir subi plusieurs attaques DDoS suite à la publication des câbles diplomatiques américains. Le site cablegate.wikileaks.org qui assure la publication au compte-goutte des 251 000 documents était hébergé en France par Octopuce.

D’après nos dernières constatations, wikileaks.org utilise une adresse IP attribuée au français OVH tandis que cablegate.wikileaks.org serait hébergé à Stockholm par Bahnhof. Difficile de savoir combien de temps durera cette solution de repli si Wikileaks continue à faire l’objet d’attaques.(Eureka Presse)

Source : http://www.zdnet.fr/actualites/sous-pression-amazon-cesse-d-heberger-wikileaks-39756522.htm

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article