Sarkozy rempli son contrat envers ses amis Proglio et Albert Frère... EDF/GDF, va falloir racquer, salauds de pauvres

Publié le par Carland

edf-gdf_public.jpgGaz, électricité, carburants : tous les indicateurs sont au rouge pour les ménages qui risquent de voir leur facture énergie augmenter dès cet été.


Gaz.

Réactualisés tous les trois mois, les tarifs du gaz naturel devraient progresser de 4 à 5% selon Le Figaro et Les Echos. GDF-Suez, qui n'a ni confirmé, ni démenti cette information s'est bornée à indiquer qu'il saisira la Commission de régulation de l'Energie (CRE) le 9 ou 10 juin d'une éventuelle «proposition» de hausse de ses tarifs. Ce qui est certain, c'est qu'une telle augmentation ramènerait les prix vers leur plus haut niveau historique, après une augmentation de 9,7% en avril. Depuis décembre, le gouvernement n'intervient plus dans la fixation des tarifs du gaz. C'est désormais GDF Suez qui propose des hausses ou des baisses de prix. La CRE doit ensuite approuver ou refuser la proposition.

Carburants.
A la hausse des cours du pétrole, qui n'ont cessé de progresser au cours du 1er semestre, il faut ajouter l'effet de la baisse de l'euro qui renchérit mécaniquement le prix des hydrocarbures importés en France, libellés en dollars. Si elle fait flamber les prix du gaz naturel, la remontée des cours du pétrole se ressent aussi à la pompe. Le prix du gazole, qui représente trois quarts des ventes de carburants, se situait ainsi à 1,17euro en moyenne en France au mois de mai, soit son plus haut niveau depuis octobre2008, selon les chiffres de la Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC). Le super sans plomb 95 valait lui 1,37euro, un record depuis septembre2008.

Électricité.
Les tarifs de l'électricité devraient eux aussi augmenter au mois d'août. Confronté à d'énormes besoins d'investissement pour rénover son parc de centrales nucléaires, EDF pourrait bien mettre un terme à l'ère de «l'électricité bon marché». D'après l'institut européen des statistiques Eurostat, le prix de l'électricité française (taxes comprises) était en effet inférieur de 26,3% à la moyenne européenne en 2007.

Source : http://letelegramme.com/ig/generales/economie/gaz-electricite-carburants-menaces-sur-la-facture-energie-29-05-2010-935242.php

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article