SARKO s'invite. je me casse pov' con !

Publié le par Carland

Monsieur Sarkosy Nicolas
Élisée


Vous avez décidé de visiter notre ville. C'est votre choix. Il est chez nous de vieilles traditions que vous trouverez sans doute désuètes, mais chez nous il est de coutume d'y être invité avant d'entrer chez les autres.

Je vous vois sourire de ces manières de l'ancien temps mais que voulez vous elle font partie de notre IDENTITÉ et nous y tenons. Nous ont appelle cela la POLITESSE.

Cependant vos affidés locaux conformément à votre oukase ont décidés le black out de notre cité pour vous complaire et au prétexte de votre protection personnelle des centaines d'hommes en uniforme casqués et patibulaires ont envahi les rues de notre cité y apportant l'insécurité.

Compte tenu du danger que vous instaurez par la présence des forces du désordre dans notre ville, je me voit dans l'obligation d'abandonner ma ville le temps que durera le show médiatique et grand guignolesque que vous nous infligez.

D'autre part et toute fin utile, je vous rappelle que notre ville comme des milliers en France aurait su mettre à profit l'argent -qui sera gaspillé afin de satisfaire le caprice qui vous conduit à nous infligé votre présence et la soldatesque- pour soulager les plus démunis ou pour aider nos associations culturelles, sportives, etc...

Dès que la fin de l'occupation de notre espace par votre cour et ses serviteurs armés sera advenu nous pourrons recommencer à vivre normalement.

Faites monsieur, par un effet de votre magnanimité que notre "exode" soit le plus court possible...

Encore un mot : notre ville est si belle quand elle vit mais ça vous ne le verrez pas. Quand vous arriverez vous entrerez dans une ville morte.

Publié dans Coups de gueules

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article