Retraites: les routiers vont multiplier les actions ce week-end

Publié le par Carland

"Il va y avoir une montée en puissance de l'entrée en action des routiers ce week-end (...) via des opérations ciblées et courtes, de quelques heures", a déclaré Jean-Marc Lambert, de la CGT-Transports.

La CFDT et la CGT du transport routier ont annoncé jeudi 14 octobre une multiplication des actions ce week-end, tels que des blocages temporaires de ronds-points ou de dépôts pétroliers, et des distributions de tracts, pour protester contre le projet de réforme des retraites.

"Il va y avoir une montée en puissance de l'entrée en action des routiers ce week-end (...) via des opérations ciblées et courtes, de quelques heures", a déclaré Jean-Marc Lambert, de la CGT-Transports.

Selon Maxime Dumont, de la CFDT-Transports, "nous essayons de nous coordonner avec les autres syndicats" et "nous appelons dès demain à des actions sporadiques ce week-end comme des blocages de ronds-points, des distributions de tracts".

"Nous nous battons contre le gouvernement et pas contre nos employeurs, donc pour le moment, nous n'appelons pas à bloquer les plateformes logistiques", a expliqué Maxime Dumont.

Un congé de fin d'activité

Responsable à la CGT-Transports, Jean-Marc Lambert a évoqué "une forte détermination à se faire entendre", mais les routiers ne devraient pas utiliser leurs camions sur les sites qu'ils veulent bloquer.

Diverses opérations sur les routes ont eu lieu depuis mercredi telles que des opérations-escargot et des barrages filtrants. Cela a été encore le cas jeudi au nord de Limoges (Haute-Vienne), à Dourges (Pas-de-Calais), Puy-en-Velay (Haute-Loire) ou Yutz (Moselle).

Plusieurs blocages de dépôts de carburants sont en cours depuis jeudi.

Les routiers d'au moins 55 ans, qui peuvent justifier d'au moins 20 à 25 ans de conduite, peuvent bénéficier d'un congé de fin d'activité (CFA) jusqu'à 60 ans, âge auquel les intéressés doivent faire valoir leurs droits à la retraite.

Si le projet de réforme des retraites est entériné, ce dispositif co-financé par l'Etat et les employeurs, devra certainement être revu.

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/social/20101015.OBS1332/deblocage-reblocage-le-bras-de-fer-aux-depots-petroliers-s-intensifie.html

Publié dans Retraites

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article