Retraites. Au moins 300 000 manifestants dans l'Ouest

Publié le par Carland

1088004_carte-manifs-internet-bis.jpg

Quelque 480 000 personnes manifestaient en France contre le projet de réforme des retraites mardi à la mi-journée, selon un bilan provisoire du ministère de l'Intérieur, qui note «une légère baisse par rapport au 12 octobre» à la même heure, où il avait annoncé 500 000 manifestants. Dans l'Ouest, selon nos comptages, ils étaient au moins 280 000 dans la rue, si l'on retient 50 000 manifestants à Nantes (comptage retenu par nos collègues nantais).

Dans les cortèges de l'Ouest

Bretagne

Selon les comptages réalisés par les journalistes d'Ouest-France dans les villes de l'Ouest, il y avait ce matin 35 000 manifestants à Rennes, 15 000 manifestants à Brest et Lorient, 12 000 à Vannes, 10 000 à Lannion, 5000 à Dinan, 1500 à Saint-Malo, 11000 à Quimper, 5500 à Quimperlé, où c'est du jamais vu, plus de 10 000 à Saint-Brieuc, 400 à Auray, 3000 à Guingamp, la mobilisation a nettement faibli depuis samedi dans les rangs des manifestants contre la réforme des retraites. Ils étaient par ailleurs 2200 à Carhaix, près de 8000 à Morlaix.

Normandie

Les manifestants étaient 15 000 à Cherbourg, 4500 à Saint-Lô, 1400 à Lisieux, 30 000 à Caen et 5000 à Alençon, environ 2000 à Coutances.

Pays de la Loire

A Nantes, les écarts se creusent entre les estimations de la police (28 000) et celles des syndicats qui ne sont même pas tombés d'accord: entre 80 000 et 95 000. Nos collègues de la rédaction Ouest-France de Nantes, eux, constatent une baisse notable du nombre de manifestants qu'ils estiment entre 40000 et 50000.

A Saint-Nazaire, ils étaient 15 000 dans la rue.

La manifestation contre la réforme des retraites a été très suivie à Angers. Une fois de plus, les écarts sont importants (du simpel au double) entre les chiffres de la police et ceux des syndicats. La police annonce 15 000 manifestants, tandis que les syndicats parlent de 30 000 personnes dans les rues.

La rédaction de Ouest-France a effectué son propre comptage. Résultat : entre 14 000 et 15 600 manifestants se trouvaient dans les rues d'Angers, ce mardi matin.

Par ailleurs, ils étaient environ 4000 manifestants à Cholet, 10 000 au Mans, 6000 à Laval, 3000 à Ancenis, 1500 à Sablé, 2000 à Chateaubriant, 200 manifestants à Mayenne

Ailleurs en France

A Paris, ils sont entre 330 000 d'après la CGT et 60 000 selon la police. A Marseille, les écarts sont habituellement énormes de 1 à 10: 23 000 pour la police contre 240 000 pour les syndicats.

A Toulouse, la manifestation a rassemblé mardi entre 155 000 personnes selon les syndicats, 35000 pour la préfecture. C'est un nouveau record de mobilisation depuis le début du mouvement selon ces deux sources. A Bordeaux, 140 000 manifestants, selon les syndicats, 34 000, pour la police

Point sur les grèves à midi

Fonctionnaires. 11,57% des fonctionnaires d'Etat étaient en grève mardi à la mi-journée, en baisse par rapport au 12 octobre (19,20%), le taux étant aussi en baisse pour les agents territoriaux (10,8 contre 15,13) et hospitaliers (11,67 contre 15,16), selon le ministère de la Fonction publique.

La Poste: 10,23% de grévistes (direction), 25% (syndicat). Quelque 10,23% des postiers étaient en grève contre la réforme des retraites mardi à 10h, selon la direction, 25% selon le syndicat Sud-PTT, des chiffres en baisse par rapport à la précédente journée de grève le 12 octobre (16,53% selon la direction, plus de 30% selon Sud).

RATP. La direction de la RATP a compté mardi 9% de grévistes dans l'entreprise francilienne, un taux en hausse sur les autres jours de grève reconductible pour les retraites, mais plus faible que celui de la dernière journée d'action du 12 octobre (17% de grévistes).

SNCF. Mardi au 8e jour d'une grève reconductible contre la réforme des retraites à la SNCF, la direction a compté 30,4% de grévistes dans l'entreprise, la CGT 42,68%, soit une forte hausse par rapport à lundi, de respectivement près de 18 et 14 points.

France Télécom. Quelque 15,01% des 100.000 salariés français de France Télécom-Orange étaient en grève mardi contre le projet de loi sur les retraites, contre 20,18% le 12 octobre, a indiqué la direction à la mi-journée.

Source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Retraites.-Au-moins-300-000-manifestants-dans-l-Ouest_39382-1555545_actu.Htm

Publié dans Retraites

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article