Rennes. Les apiculteurs bretons dénoncent un pesticide mortifère pour les abeilles

Publié le par Carland


Le pesticide Cruiser OSR attaque le système nerveux des abeilles

Une contamination en avril serait particulièrement préjudiciable. C’est à cette époque que les butineuses travaillent pour la récolte de juin-juillet. « Avec ce nouveau pesticide, les abeilles ne meurent pas instantanément, précise un producteur des Côtes-d’Armor. Il n’y a pas d’intoxications aiguës. Les molécules agissent sur le système nerveux et perturbent leur capacité d’orientation. Elles ne peuvent pas revenir. »

Les apiculteurs ne cachent pas leur « incompréhension » quand ils ont appris, au cours de l’été, que le Cruiser OSR était autorisé sur le colza. Des coopératives agricoles n’ont pas inscrit ce pesticide dans leur catalogue. D’autres n’ont pas hésité à le commercialiser.

Selon les apiculteurs, il y en a « aux quatre coins de la Bretagne ».

Des parcelles traitées à l’insecticide « aux quatre coins de la Bretagne »

« Si au moins nous pouvions savoir où se situent les parcelles, s’indigne un Finistérien. Nous tenons aussi à dénoncer le mépris pour les apiculteurs. Des produits étiquetés dangereux pour les abeilles sont mis sciemment sur le marché et l’administration concernée ne nous répond pas. C’est scandaleux ! »

Plus largement, les producteurs s’inquiètent que ce pesticide empoisonne l’environnement. La principale activité de l’abeille est la pollinisation. Si ce produit se répand, les apiculteurs redoutent une stérilisation d’autres plantes. « La Draf devrait nous écouter, confie un producteur du Morbihan. Les abeilles sont un bon thermomètre pour savoir comment se porte la nature. Les responsables devraient nous entendre et réagir. »

Serge Le LUYER.

Source :

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Les-apiculteurs-bretons-denoncent-un-pesticide-mortifere-pour-les-abeilles-%5Bvideo%5D_39382-2020772_actu.Htm

Publié dans Ecologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article