Rennes : Delaveau, le maire PS fait encore expulser. Aujourd'hui la maison de la GRÈVE !

Publié le par Carland

 

La maison de la grève de Rennes a été expulsée ce matin vers 6 h 30. Une dizaine de personnes serait au commissariat à l'heure actuelle, et il a été impossible de récupérer le matériel.
La mairie dite socialiste de Rennes est l'unique responsable de cette expulsion qui n'a pas été notifiée, et qui intervient malgré les nombreuses signatures récoltées pour la pétition de soutien au lieu. De nombreuses organisations politiques, syndicales, associatives soutenaient ce lieu ouvert au cours du récent mouvement contre la réforme des retraites, et prenaient part à ses multiples activités.
 
Une fois par semaine, s'y réunissait une assemblée générale interprofessionnelle ouverte à toutes les personnes désireuses de continuer à lutter contre les politiques néolibérales et sécuritaires de Sarkozy et de combattre l'arrogance des pouvoirs publics, même "socialistes" qui localement appliquent sa politique.
 
La mairie de Rennes, dénoncée de plus en plus fréquemment pour ses dérives droitières depuis l'élection de Daniel Delaveau, accumule depuis plusieurs mois des mesures incompatibles avec les valeurs dont elle se prétend porteuse: passivité quant à la pénurie de logement et réponse répressive vis à vis des demandeurs d'asile, généralisation de la vidéosurveillance rebaptisée "vidéoprotection", politique urbaine de ségrégation à l'égard des populations indésirables, notamment des sans-abri, multiplication des espaces dédiés à la bourgeoisie d'affaires, centre des congrès, hôtels de luxe... Alors même que des écoles, des maisons de quartiers et des bibliothèques sont fermées pour des raisons soit disant budgétaires.
 
Le Mouvement des Chômeurs et Précaires en lutte de Rennes s'associe pleinement à la protestation contre cette expulsion et appelle tout un chacun à ne pas laisser passer sans réagir cette manoeuvre inadmissible, nouvelle démonstration (s'il le fallait) du mépris dont fait preuve cette municipalité pour tous ceux qui ne font pas partie de sa clientèle.
 
Rendez-vous à 11 h dans le hall B de l'université de Rennes 2 pour envisager les suites à donner à cette affaire.
 
Rassemblement ce soir 17 h place de mairie
pour dire notre indignation !
Exigeons le relogement de la maison de la grève !
 
Faites circuler l'info partout autour de vous !

Publié dans Chômage & précarité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article