Régionales 2010 : PS et EE, bataille de chiffoniers entre notables Bretons

Publié le par Carland

Triste, le chômage explose comme la précarité. Dès les élections passées Sarkozy va reprendre ses attaques contre les retraites... 

Mais la priorité au PS et EE c'est le partage des places qui leurs tient lieu de programme. Quand au réalités de la vie de ceux qui souffrent, ils s'en cognent, leur confort vaut bien de sacrifier les intérêts du peuple... !

Des fidèles serviteur du capitalisme accrochés au peuple comme la tique au cul d'un chien.

Carland



Après l’échec des négociations, lundi soir, entre sa liste et celle d’Europe-Ecologie Bretagne, Jean-Yves Le Drian (PS) vient de s’expliquer.

« Après une journée de négociations au niveau local et national, force est de constater qu’à regret ces discussions n’ont pas permis d’aboutir. Notre dernière proposition a été de 10 candidats en position éligible, soit l’équivalent d’une représentation de 12 % des sièges. Et de trois élus en situation de responsabilité, soit 13,6 % de l’exécutif. Ceci portait dans la future assemblée le nombre d’élus régionalistes et écologistes à 16, contre 10 aujourd’hui, en prenant en compte les élus de Bretagne écologie. L’exigence d’Europe Ecologie était de 14 places éligibles, soit l’équivalent d’un score de 23 % des suffrages exprimés. »

Source : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Pas-d-accord-en-Bretagne.-Le-Drian-PS-s%E2%80%99explique-Hascoet-Europe-Ecologie-reagit.-Sons._6346-1298450-fils-tous-Une_filDMA.Htm


Publié dans Régionales 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article