Petite enfance. Dans la rue pour défendre la qualité de l'accueil

Publié le par Carland

Une centaine de professionnels de la petite enfance et de jeunes parents ont manifesté une nouvelle fois, hier matin, à Quimper, pour protester contre le décret sur l'accueil collectif projeté par Nadine Morano, secrétaire d'État chargée de la Famille et de la solidarité auprès du ministre du Travail.

Huit bébés pour un encadrant

«Nous ne sommes pas là pour nos salaires ou nos retraites. Nous sommes là pour les enfants». Thierry Grimonprez, représentant de l'Arpe (Association des responsables petite enfance) exprime le sentiment général partagé par les professionnels de la petite enfance regroupés au sein du collectif «Pas de bébés à la consigne». La proposition gouvernementale d'augmenter les capacités d'accueil dans les crèches et haltes-garderie prévoit, disent les professionnels, un taux d'encadrement d'un pour huit enfants contre cinq jusqu'à présent. «Comment fera-t-on pour prendre huit bébés dans les bras?», interroge Martine Lefou, directrice d'une structure multi-accueil, à Dirinon. «On crée des places n'importe comment, sans se soucier de sécurité. On n'aura plus le temps de s'occuper des enfants», déplore-t-elle. «Le gouvernement, reprend Thierry Grimonprez, ne veut pas entendre les professionnels de la petite enfance. Il veut réduire le nombre de diplômés dans les crèches, réduire les temps de formations. L'approche quantitative ne doit pas se faire au détriment de l'approche qualitative». Deux motions ont été remises au conseil général et à la préfecture.

Voir aussi : http://www.latetocarhaix.org/article-pas-de-bebes-a-la-consigne-les-personnels-manifestent-a-nantes-et-lorient-49924056.html

Source :http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/petite-enfance-dans-la-rue-pour-defendre-la-qualite-de-l-accueil-07-05-2010-902773.php

 


Publié dans Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article