Pas de bébés à la consigne : Les personnels manifestent à Nantes et Lorient

Publié le par Carland

pasdebebesalaconsigne.jpg

A Nantes

Nouvelle journée de grève ce jeudi dans les crèches. À l’appel des syndicats Cfdt, Cgt, Unsa, du collectif « pas de bébés à la consigne » et des associations des professionnels de la petite enfance en Loire-Atlantique, 850 personnes ont manifesté dans les rues de Nantes. Les personnels des crèches dénoncent le décret de Nadine Morano qui vise à assouplir les règles d’accueil. « Aujourd’hui, on compte un adulte pour cinq enfants qui ne marchent pas, expliquent Nadine et Laurence, auxiliaires de puériculture. Pour un groupe de 16-17 enfants, on est 3-4 adultes. Avec le décret, on aura davantage d’enfants et même nombre d’adultes encadrants, voire un peu moins. »

Une nouvelle journée de mobilisation est prévue le samedi 29 mai, avec les parents.

Source : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-850-personnels-des-creches-manifestent_6346-1363832-fils-tous-Une_filDMA.Htm


A Lorient

Ils étaient une cinquantaine ce jeudi matin devant la sous-préfecture de Lorient pour manifester contre le décret proposé par Nadine Morano. Venu de Lorient, Ploemeur, Guidel, Saint-Avé, Baden et Quimperlé, le personnel des crèches refuse les mesures voulues par la secrétaire d’État chargée de la famille. Le projet prévoit d’augmenter de 20 % l’accueil en structure et d’abaisser de 40 à 50 % le taux minimal du personnel le plus qualifié obligatoirement présent dans les crèches (éducateur de jeunes enfants et auxiliaires de puériculture). « À l’heure qu’il est, la mise en application du décret serait repoussée »,« Il faut continuer le mouvement. » avance Jacky Meslin, de la CFDT.

« Si le décret passe, la mairie sera obligée de se plier aux mesures pour avoir les financements de la CAF », explique Claudine le Goff, adjointe en charge de la petite enfance à la ville de Lorient, qui soutient le mouvement. À Lorient, trois crèches ont été fermées.

Les grévistes craignent également d'être mis en concurrence avec les maisons d’assistantes maternelles, qui s'installent progressivement en France. « Elles coûteront plus cher. C’est un frein à la mixité sociale. » D’autres rassemblements, avec la présence de parents, sont prévus le 29 mai.

Source : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Le-personnel-des-creches-continue-son-mouvement_6346-1363829-fils-tous-Une_filDMA.Htm

Publié dans Manifestations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article