Arrêté anti-OGM: la commune de Wattwiller assigne l'Etat

Publié le par Carland

OGM-J_5C_en-veux-pas-_.jpgVoila une nouvelle rejouissante (lire ci-dessous).

Bien sur mes amis de Monsanto,  et autres pollueurs conscients de leurs actes donc responsables, vont encore protester et actionner leurs lobyistes contre ces empêcheurs de polluer tranquille pour les profits de quelques familles bourgeoises actionnaires.

Chaque possesseur d'action Monsanto contribue à la destruction de la biodiversité (voir le livre : Le monde selon Monsanto), de la vie tout court.

Chaque possesseur d'une action Monsanto est un complice de cette entreprise criminelle.

Pour ces maffiosi tous les moyens sont bons, légaux bien sûr, mais surtout illégaux qui sont bien plus efficaces: Menaces contre les paysans, les chercheurs sérieux contre qui ils organisent de véritables lynchages médiatiques et vente de Roundup aux paysans indiens qui se suicident après avoir étés ruinés en semant les semences de la mort venduent par ces crevures.

Car si le Roundup de Monsanto se montre nuisible pour les plantes, rien et encore moins leur conscience ne les arrêtent : ils vendent le Roundup aux paysans ruinés qui se suicident en buvant le poison Monsato et meurent dans d'atroces souffrances par milliers en inde. Y' a pas de petits profits...

Mais qu'attendre de non toxique d'une multinationale qui à produit (liste non exhaustive ) l'hormone bovine (qui fait crever les vaches), la Dioxine, le Pyralène, l'agent Orange, le Roundup (qui font crever les hommes)...

Jamais Monsanto n'a produit un seul produit qui ne soit pas un poison...


LE MONDE DE MONSANTO
: un monde de mépris pour la vie sous toutes ces formes. Que ceux qui collaborent de près ou de loin avec ces criminels s'en souviennent. Peut être ont-ils une conscience... ?

Faudra t'il attendre combien de temps avant de juger ces criminels qui ferait passer les assassins à l'amiante ( 100 000 cercueils rien qu'en France ! ) pour des bricolos ?

Tous les noms de "produits" sont des marques commerciales déposées de Monsanto.

Carland



Ouest France

La commune de Wattwiller (Haut-Rhin), dont l'arrêté anti-OGM avait été annulé par la justice, assigne vendredi devant le tribunal administratif de Strasbourg le ministère de l'Agriculture pour ne pas avoir établi de périmètre visant à protéger l'agriculture biologique des cultures OGM.

Publié dans OGM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article