Nouvelle agression/provocation de Sarkozy envers les Français

Publié le par Carland

Le président français a durci le ton ce matin au G3 de Deauville. À l’issue de la conférence de presse, il a annoncé rentrer immédiatement à Paris pour « prendre des mesures contre les blocages » dans les raffineries et pour « garantir l’ordre » en réponse à la mobilisation contre la réforme des retraites. « Je comprends l’inquiétude. Chacun a le droit de s’exprimer dans une Démocratie, mais cela doit se faire sans violence ni débordement. Je tiendrai dès mon retour à Paris une réunion pour débloquer un certain nombre de situations, parce qu’il y a des gens qui veulent travailler et qui ne doivent pas être privés d’essence ».

À la question de savoir s’il craignait des débordements, Nicolas Sarkozy a répondu par l’affirmative : « Oui, il faut faire très attention à l'arrivée de casseurs et je verrai avec les forces publiques pour que l'ordre public soit garanti. Mais le plus grand débordement serait de ne pas faire mon devoir et de ne pas prévoir le financement des retraites d'aujourd'hui et de demain », maintient le chef de l’État. Pendant ce temps-là, le carburant se fait de plus en plus rare dans le pays, 480 000 manifestants étaient annoncés dès ce midi dans les rues selon l’Intérieur, et les débats se poursuivent au Sénat.

Source : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Lorient-le-face-a-face-est-tres-tendu-entre-policiers-et-manifestants_6346-1555667-fils-tous-Une_filDMA.Htm

Publié dans Retraites

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article