Méfies toi des crevards (ode au CMB)

Publié le par Carland

Méfies toi des crevards

Le crevard est maigre

Le crevard est difficile à approcher

Il a trop souffert pour ce faire avoir


Je crois qu’on lui à promis du pouvoir

Tel que je le connais, il ne s’en ai pas rendu compte,

On lui a caressé le dos pour l’apprivoiser

Il savait qu’il était crevard

 

Ils l’ont pris pour un con le crevard

Pas tous, mais la majorité

Et pour un qui comprenait

Combien de moqueurs méchants et rigolards

 

Faut le tuer le crevard

Quand il ne tiens plus debout

Faut pas faire de demi-mesures

Le laisse pas mourir à petit feu, faut l’avoir

 

Faut le voir le crevard

Un chat maigre, trop maigre

Qu’ils ont voulu dépouiller de sa vie

Une vie comptée en Euros ou en dollars ?

 

Vous m’avez fait crevard

Vous avez eu  l’occasion de me tuer

Vous n’avez pas osé

Trop tard !


Carland

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article