Médicament Médiator. Un éditeur brestois face au laboratoire Servier

Publié le par Carland

Lundi, editions-dialogues.fr est assigné en référé, à Brest, par le laboratoire Servier, pour un livre sur le Mediator, un médicament contre le diabète retiré de la vente.

Le grand groupe pharmaceutique français demande « la destruction de la couverture du livre, qui doit sortir le 3 juin, car il estime qu'elle lui porte préjudice », explique Charles Kermarec, responsable de la jeune maison d'édition brestoise.

Mediator, 150 mg. Combien de morts ? est un ouvrage de la docteure Irène Franchon, coordinatrice d'une étude sur ce médicament commercialisé par Servier depuis 1976. Pneumologue au CHU de Brest, elle dénonce une « atteinte à la liberté d'expression ». Analyse partagée par Charles Kermarec : « Il ne peut y avoir de préjudice direct car le médicament est retiré de la vente ».

En novembre 2009, après une minutieuse enquête de plusieurs années, Irène Frachon, aidée par ses confrères du CHU, avait contribué à l'interdiction de ce médicament. Prescrit contre le diabète, il était utilisé par 300 000 patients en France.

Également pris comme coupe-faim, ce médicament pouvait entraîner, chez certaines personnes, de graves effets secondaires. Les médecins brestois ont réussi à prouver que le Mediator pouvait entraîner de graves complications au niveau des valves cardiaques ou une hypertension artérielle pulmonaire. Mais aussi des décès. « Depuis 2003, au CHU de Brest, deux morts ont été enregistrées. » Irène Franchon estime que « la prise de conscience aurait pu être plus précoce ».

Laurence GUILMO.

Voir aussi ici

Source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Medicament-Mediator.-Un-editeur-brestois-face-au-laboratoire-Servier_39382-1392373_actu.Htm

Publié dans Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article