Loudéac (22), Huet un maire qui veut se faire un nom. La Ligue des droits de l’homme interdite de salon du livre !

Publié le par Carland

Pour en savoir plus sur le maire UMP de Loudéac :  huet

Aujourd’hui, à l’entrée du salon du livre de Loudéac, les membres de la section Centre-Bretagne de la Ligue des droits de l’homme (LDH) distribuent des tracts. "Il s’agit de faire connaître notre jeune section, créée le 5 décembre, diffuser nos idées et faire connaître nos combats, et avoir un contact direct avec le public", explique sa présidente Michèle Paul.

La culture indépendante du pouvoir local ?

"Nous aurions préféré avoir un stand dans l’enceinte du salon pour y présenter nos publications. Mais l’office municipal culturel (OMC) nous l’a refusé. Car si le salon entend favoriser l’expression d’associations, il s’avère qu’il est organisé par l’office municipal culturel, dont le principal financier est la ville. Nous avons compris que, compte tenu du contexte actuel de plainte de la LDH contre le maire, la décision de ne pas donner une suite favorable à notre demande s’est imposée". Les membres de la section ajoutent : "Nous ne pensions pas qu’à Loudéac, la culture était si dépendante du pouvoir local…".

Des explications… compliquées


La section a ensuite sollicité, auprès de la mairie, un stand au forum des associations. "Dans un premier temps, il nous été a indiqué que cela n’allait sans doute pas être possible car le siège de notre section n’était pas à Loudéac. Évidemment ! Comme celle des Restos du cœur, par exemple, notre section dépend d’une association nationale dont le siège est à Paris. Par ailleurs, d’autres associations dont le siège se trouve dans des communes voisines y sont accueillies. Voyant que cet argument ne tenait pas, le bureau municipal a justifié ainsi son refus par le fait que l’espace dédié au salon était limité, avec des sollicitations croissantes. Les associations y participant en 2009 y sont privilégiées !"

Faut-il un salon "off" ?

"Nous ne comprenons pas. Ou alors, nous comprenons qu’à Loudéac, les associations créées après le forum 2009 ne pourront jamais y participer ? Nous pensions, naïvement, qu’un salon était fait, aussi, pour permettre aux associations de se faire connaître… Faut-il pour cela un salon "off" ?" Les membres de la LDH s’étonnent donc : "Partout ailleurs, en France, les sections de la LDH sont bien accueillies dans les salons du livre et les forums d’associations… Cela signifie-t-il que les droits de l’homme ne sont pas les bienvenus à Loudéac ? Enfin, nous tenons à préciser que nous n’avons distribué notre plaquette de présentation de la section qu’à l’extérieur du salon. Nous avons d’ailleurs été très bien accueillis par le public. Et nous avons veillé à ne pas en troubler le bon déroulement".

Le maire : pas question d’être pris en otage

À son arrivée, vers 11 h, le maire, Gérard Huet a eu une petite explication avec les distributeurs de tracts. Il a déclaré : "Sur ces documents, vous demandez la suppression du ministère de l’immigration. Le salon du livre, n’est pas un salon politique. Pourquoi pas les politiques pendant qu’on y est ? Il est dédié aux échanges culturels et à la littérature. Il n’est pas question d’être pris en otage. Nous veillerons, toujours, à la neutralité du salon du livre et n’accepterons aucune dérive". La présidente de l'OMC, Francine Gentilhomme, quant à elle, n'a pas souhaité faire de commentaires sur cette affaire.

Source : http://letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/loudeac-22-la-ligue-des-droits-de-l-homme-interdite-de-salon-du-livre-30-05-2010-937273.php

Publié dans Censure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Roncin 16/06/2010 12:48



La ligue des droits de l'homme de Loudéac est l'annexe du parti socialiste local.


Gérard Huet est un homme de gauche, tout comme ceux de la LDH et ce ne sont que des querelles de personnes.


L'histoire remonte à 2001, lorsque Gérard Huet s'est présenté contre son mentor qui n'avait pas respecté ses promesses électorales, notamment au
sujet de l'hôpital.


Vous savez très bien que les attaques de la LDH de Loudéac sont étayées sur une base de rancoeurs politiciennes et non sur les causes nobles que
défend habituellement la Ligue des Droits de l'Homme.


Vous vous  faites duper par la cellule de Loudéac : quand allez-vous ouvrir les yeux ?


Thierry Roncin, conseiller municipal de Loudéac. 



Carland 22/06/2010 11:07



Je ne me fait duper par personne comme vous avez la délicatesse de me le faire remarquer. Vous auriez aussi pu y aller fanchement et me qualifier d'abruti !


Carland