Les salariés de Pôle emploi en grève contre l'austérité.

Publié le par Carland

Aujourd'hui, 9 novembre, c'est jour de grève et de manifestation nationale à Pôle emploi à l'appel de l'ensemble des organisation syndicales.

Le mécontentement, contre la dégradation continue des conditions de travail, explose et le satisfecit que s'auto-attribue Mr Ch. Charpy, directeur général de Pôle emploi, ne trompe personne.

D'un côté, l'explosion de la pauvreté et du chômage avec en septembre 2010, plus de 4, 5 millions de personnes qui sont privées d'un emploi à temps plein, de l'autre, un budget, pour 2011, qui stagne au niveau de 2009.

Dans ces conditions, la suppression de 1800 emplois – 1500 CDD et 300 CDI -, sur les 49 000 existant, c'est l'agression supplémentaire contre les salariés et leurs conditions de travail.

Les salariés de Pôle emploi sont loin d'avoir les 70 dossiers de demandeurs d'emploi affichés Mme Lagarde, ministre des Finances. La moyenne nationale tourne autour de 100 à 150, avec localement, dans certaines régions, beaucoup plus.

Les dossiers de demandeurs d'emplois sont devenus des portefeuilles dans le nouveau langage, à caractère boursier, utilisé depuis la fusion de l'ANPE et des ASSEDIC en 2009, conçue explicitement pour faire des économies, ainsi que le déclare au journal « 20 Minutes », avec beaucoup de cynisme, Dominique Tian, député UMP, auteur du rapport d'information sur la création de Pôle emploi, pour lequel les suppressions d'emplois c'est « une bonne nouvelle ».

En plus de la dégradation des conditions de travail, une des conséquences c'est la rétrocession des dossiers de chômeurs à des agences privées, sabrant ainsi un peu plus le service public.

Le NPA est totalement solidaire de la mobilisation et des revendications des salariés de Pôle emploi et de leurs organisations.

Le 9 novembre 2010.

Source : http://www.npa2009.org/content/communiqu%C3%A9-du-npa-les-salari%C3%A9s-de-p%C3%B4le-emploi-en-gr%C3%A8ve-contre-laust%C3%A9rit%C3%A9

Publié dans Communiqués du NPA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article