Les comptes de l'ADMR passés à la loupe

Publié le par Carland

Ils doivent être présentés aux élus, ce mardi, à Saint-Ségal, lors d'un comité d'entreprise fédéral. Demain, place au plan de réorganisation et de licenciements.

« Un PSE bénéfique »

« Nous avons besoin que ces deux réunions se passent bien. Il faut que ce plan social soit bénéfique ». Cet élu du comité d'entreprise de la fédération d'Aide à domicile en milieu rural (ADMR) attend beaucoup de la présentation des comptes inscrite au programme du CE, ce mardi, à Saint-Ségal. « Un expert-comptable de Syndex, cabinet que nous avons sollicité en juin dernier, sera présent. De même qu'un commissaire aux comptes. Nous n'allions pas nous prononcer sur un dossier économique avant d'avoir eu connaissance des chiffres définitifs », explique-t-il. Le salarié dénonce la manière dont est conduit ce dossier : « Nous sommes dans le flou total, au niveau des comptes mais également de la restructuration ». Restructuration qu'il juge pourtant comme inévitable, mais pas à n'importe quel prix : « Les administrateurs fédéraux veulent aller vite, sans respecter les salariés. Jusqu'à présent, nous n'avons eu aucune garantie sur la pertinence de leur choix ».

51 postes supprimés

Le plan de retour à l'équilibre prévoit le « reclassement » de 51 postes, soit le tiers de l'effectif de la fédération. Chaque président d'association a reçu, en juin, un courrier leur demandant de recruter les personnes issues de la fédération dont les postes seraient supprimés. « Avant même que cette proposition soit validée dans les instances, » contestent alors les élus du comité d'entreprise et du CHSCT (1). D'autre part, les associations n'ont aucune obligation à reprendre le personnel fédéral. Et elles n'en ont pas les moyens ». Associations parfois mises dans une situation financière délicate en raison de la péréquation : un système de répartition financière géré par la fédération faisant payer les structures saines au profit des plus fragiles. Provoquant des situations négatives pour certaines associations.

En procédure de sauvegarde depuis 7 décembre 2009

Un passif de 900 000 € en 2008 et d'1,7 million d'euros en 2009 : composée de 130 salariés, la fédération départementale d'Aide à domicile en milieu rural a été placée sous procédure de sauvegarde, le 7 décembre 2009, par le tribunal de grande instance de Brest. L'objectif de la procédure étant de réorganiser, de maintenir les emplois et d'apurer le passif. Au mois de juin, le tribunal a répondu positivement à la demande faite par la fédération de prolonger de six mois la procédure de sauvegarde. L'ADMR, c'est aussi un réseau de 92 associations locales, 3 700 salariés, 28 000 personnes aidées et 10 millions d'euros de pertes cumulées en 2009. Repas, ménage, aides aux familles... A la demande de l'État, les personnels se sont qualifiés, générant une hausse des salaires de 10 à 15 % depuis trois ans.

 

Ludovic LE SIGNOR

Source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Les-comptes-de-l-ADMR-passes-a-la-loupe-_40734-1492984------29024-aud_actu.Htm

Publié dans ADMR 29

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article