Le jour ou ils ont gagné le droit de faire

Publié le par Carland

C’est ce jour là
Un jour comme un autre
C’est le jour qui n’avait l’air de rien
D’une journée qui n’avait rien demandé

Un jour pas né de la nuit
Pas une nuit née du jour
D’une nuit sans jour
D’un jour sans nuit, ils ont aimé

Le jour où ils ont eut peur
Le jour ou la rage
Est devenue bonheur
Et fierté
 
Ils ont pris tous les drapeaux
Les ont piétinés
Les ont brulés
Ont rigolés

C’était le jour de l’effondrement
C’était le jour de la grande confiscation
C’était le jour des frontières effacées
C’était le jour où ils avaient dit stop

Certains pleuraient leur pouvoir perdu
Les vrais pleuraient leur fierté
Ils avaient gagné…
Le droit de faire

Carland

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article