Lamballe (22). Prud'hommes. Socopa-Bigard condamné pour licenciements vexatoires (Vidéo)

Publié le par Carland

Les dix salariés de l’ancienne usine Kerguelen, groupe Socopa-Bigard, à Lamballe (Côtes-d’Armor) peuvent souffler depuis ce matin. Ils contestaient la nature de leur licenciement, survenu en août 2010, au conseil des Prud’hommes de Saint-Brieuc. Le verdict est tombé ce matin à 9 h 10, après l’énumération des bévues de leur ex-employeur, le groupe Socopa-Bigard.

Licenciements vexatoires

Lors de la conciliation en février dernier, le groupe agroalimentaire avait avoué du bout des lèvres la nature économique des licenciements, alors que jusque-là ils étaient qualifiés de fautes graves. Le conseil prud’homal a tranché et a prononcé la nullité des licenciements, les qualifiant de vexatoires. Les méthodes employées par Socopa-Bigard ont pesé dans la balance. La société doit s’acquitter de dommages et intérêts envers les salariés. Le groupe devra rembourser Pôle Emploi pour les indemnités chômage perçus par ses ex-salariés.

Un mois pour faire appel

Le groupe Socopa-Bigard a un mois pour faire appel. « Il y a peu de chances qu’il fasse appel, indique Me Richefau, avocate des ex-Kerguelen. Il faut dire que cette société a cumulé beaucoup d’irrégularités. » Les anciens salariés ne cachent pas leur émotion, tout de même teintée d’amertume. La nullité de leur licenciement ne leur permet pas de faire des démarches auprès de Pôle Emploi pour le moment. Ils attendaient la qualification de licenciements économiques.

Angélique GOYET

Source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Prud-hommes.-Socopa-Bigard-condamne-pour-licenciements-vexatoires-%5BVideo%5D_40804-2019284_actu.Htm

Publié dans Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article