La Tête Au Carhaix, le blog qui fait vaciller le CMB/Arkéa

Publié le par Carland

2151453005_82d8aaf7a4.jpg« Je suis une bande de jeunes à moi tout seul » chantait Renaud à son époque. Je suis devenu une bande de multi blog à moi tout seul si l’on en croit les propos de l’avocat du CMB. Un multi bloggeur compulsif qui plus est, toujours selon les dires du conseil du puissant groupe CMB/ Arkéa… ou de la caisse locale de Crédit Mutuel de Carhaix. Je ne saurais le déduire en regard de la confusion que l’avocat entretient quant aux intérêts qu’il défend.

Mais revenons-en au début de cette journée mémorable pour moi. Et ça a démarré fort.

Vers 10h30 le téléphone sonne. C’est mon avocat qui m’informe que son confrère Chappel vient de l’appeler inquiet pour lui dire que j’ai appelé à manifesté devant le TGI… Bon, on a beau savoir qu’on est braque, un peu con et limite simplet, ça fait quand même drôle d’être mis au courant d’une manifestation que j’aurais initiée à l’insu de mon plein gré. Je reviendrai sur ce point à la fin.

Donc, contrairement à mes accusateurs, je me présente au tribunal où malgré ma dangerosité signalée par l’avocat du CMB j’entre accompagné de deux amis curieux de voir comment se passe une audience en référé. Je les avais prévenus : selon les informations exclusives propagées par l’avocat du CMB, on devait s’attendre à une méga manif.… Que dalle, nada. Secteur calme.

J’attendais avec impatience d’entendre ce qui m’était reproché. Ce fut au-delà de ce que j’aurais pu imaginer. Selon l’avocat du CMB, je serais un multi créateur de blogs alors que j’ai un mal de chien à en tenir un de manière correcte. Jésus multipliait les pains, je serais ni plus ni moins qu’un  Jésus version multi blogs

J’aurais créé mon blog uniquement pour embêter le CMB en septembre 2008 (le 26 précisément), pour avec l’esprit de prévoyance que personne ne songe à me  reconnaitre, emmerder le CMB 3 ans après… Plus fort que Virenque on te dit.

Je n’ai qu’un blog. Cependant j’ai un compte sur le post.fr et médiapart.fr (le fait d’être abonné donne la possibilité d’utilisé un espace personnel, ce que je fais). De plus, je publie régulièrement mes textes sur le site (pas le blog) bellaciao.org, site ou la publication est libre. Et certains sites ou blogs ont reproduit mes billets qui sont libres de droits (pour la gouverne du CMB, mes billets sont donc reproductibles sans mon accord).

Je ne travaille ni pour TF1 comme je l’ai entendu de la bouche de l’avocat du CMB et je ne perçois aucun revenus de mon blog. Toujours pour la gouverne du CMB, l’option blocage de la pub est activée sur mon blog. Tenir un blog me coute un peu d’argent et ne m’en rapporte pas.

Je ne ferais pas l’injure au juge qui pourrait parfaitement jeter un œil sur ce blog de réfuter la liste des mots ou extraits sélectionnés par le CMB pour me décrédibiliser. La méthode est vielle comme la rhétorique et je ne m’abaisserai pas au niveau du caniveau. Le texte dont ils sont tirés est ici.

L’apothéose fut sans conteste le moment où l'avocat du CMB dans un souci évident de me salir à osé annoncer au juge que j’avais lancé sur des blogs un appel à manifester devant le TGI. Quels blogs, quel appel ? Pas plus moi que le juge nous n’en saurons plus. Et pour cause, le CMB sera bien en peine de faire que ce qui n’a jamais été, le devienne par le simple fait de sa volonté.

Il y a quelque jour, je lisais sur le blog de Maître Eolas qu’il ne fallait surtout pas mentir devant la justice. Que, mieux valait se taire que de mentir de manière puérile et aussi vérifiable que la fable servie par Maître Chappel au juge des référés. Une fable qui tient du mensonge d’un gosse de 5 ans pris la main dans le pot de confiture.

Je dois encore être un peu trop naïf. Oui on peut mentir devant un juge et j’ai eu l’occasion d’entendre une personne mentir à mon sujet aujourd’hui. C’est un moment désagréable. Que l’on ne m’aime pas, je le comprends, que l’on colporte des mensonges sur mon compte, je ne m’y ferai jamais.

Le juge à mis le jugement en délibéré au 19 décembre.

Carland

Publié dans CMB

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article