La mort est une mélenchonerie froide !

Publié le par Carland

C’est l’histoire d’une arnaque. L’histoire d’un histrion qui de PS c’est fait PG. C’est l’histoire d’un homme qui connaissant le vocabulaire a osé le trahir. ; C’est l’histoire d’une grenouille socialiste qui taureau vend du vent. L’histoire d’un courant d’air.

C’est aussi l’histoire d’un échec. Celui des qui ne sont pas comme moi : les amoureux du NON de 2005. Les supers ratés, les super déchéants, les incapables pour qui la politique est une masturbation. Les échoués sur une plage qu’ils on nommé ECHEC… C’est là que je suis n é !

Courage, de la main droite ou gauche vous serez les vacataires humiliés d’un jeu que vous ne comprenez pas. Masturbateur de votre dé responsabilité. Masturbateur de votre peur. Masturbateur !

Et vous nous imposez l’obligation de ce qui pour vous avait disparu depuis longtemps. Vous nous imposez vos idées en vacuité, vos certitudes en jachère. Vos facultés inopportunes à mes facultés et à mes potes. Vos lectures imposées à nos forcément stupidité. Vos incultures abusimements qualifiée de culture.

Vous prétendez parler « éducation populaire ? Vous aimez le concept, peut être avez-vous rencontré Franck Le page, peut être avez-vous vu ses conférences et celles de ces amis. Il parle bien de révolution, pas de vacuité urnatoire.

Prenez en acte !

Parlons actes et fait concrets qui ne se résument pas à compter les ânes gueulants "résistance" face à une mer qui ne monte pas. Prenons les actes. Prenons la réalité. Est ce le FdG associé aux banques qui va me sauver ? Je dis non et je sais toute la saloperie qui se cache derrière Mélenchon et le sous bulbe Pierre Laurent (oui lui, il faut dire son nom tellement il est évanescent)...

Sans âmes, sans idées avec la tristesse que vous portez, avec la renonciation du plus petit de ma famille vous portez haut ce drapeau qui n’a pas de couleur. Celui de sa mort programmée au taf de vos reniements (beau programme hein !) à ce petit qui vient de naitre... Vous aurez sauvez votre retraite (peau de couille fripée) pas calculée sur 40 ans !

Et pour compléter votre amour du troupeau et votre volonté de me sauver la peau, je vous livre à vous les révolutionnaires en idées ceci publié sur mon mur facebook. Vous y lirez la certitude que j’ai : publier ça veut dire que sur 160 "amis", faut avoir des certitudes. J’en ai ! J e livre donc ça aux morts qui vont faire lemmings en ayant oublié que le suicide collectif n’est pas la rustine du désespoir, ce que je n’ai pas peur de dire sur mon mur face bouq. Je chiche que certains trous du cul viendront en plus me faire la leçon :

"C’est quand tu dis que tu va attaquer une banque. C’est quand tu dis que tu vas le faire seul. C’est quand tu dis que personne n’a compris. C’est quand t’en a vraiment marre de tous ces révolutionnaires de mes deux que tu te dis faudra encore y aller seul au casse pipe. Faudra aller leur arracher la vérité aux banquiers et aux ce qui te suivront ???

Si je perds j’aurais plus de potes, si je gagne, j’en aurais plein !

Mais comme les seaux sont vides, les sot sont pleins !

Hasta la victoria siempré... Et ça c’est sans ironie, mais avec froideur !!!"

Carland

Publié dans Coups de gueules

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pino 19/04/2012 20:57


En fait vous etes anti-capitaliste ou anarchiste? A vous lire on se demande si vous ne voulez pas abolir la democratie aussi?

Carland 19/04/2012 21:21



A vous de voir !


La deuxième question est insultante et je vous renvoie au méthodes du FdG concernant la vision très caporaliste des lieutenants de Mélenchon.


Carland