L’être et le Guéant.

Publié le par Carland

Voir en ligne : cf Le site du CDSP

Il faut lire Guéant, c’est un auteur avantageux ! Au lieu de vous emmerder à lire tout Sartre, avec un seul courrier de Guéant, vous avez en même temps la Nausée et les Mains Sales ! (Desproges ou presque)

Pour ceux qui n’auraient pas suivi l’affaire, notre ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, a lancé une nouvelle polémique fin mai (le 22 mai sur Europe 1) en annonçant que les deux tiers des élèves sortant du système éducatif sans qualification étaient des immigrés.

I l est allé plus loin trois jours plus tard à l’Assemblée nationale en annonçant que les deux tiers des enfants d’immigrés sortaient du système scolaire sans qualification s’appuyant selon lui sur une étude de l’Insee publié en 2005 (soit l’Insee Références, « Les immigrés en France », édition 2005).

Enfin, suite aux nombreuses contestations de politiques et de journalistes (en particulier ceux de Libération), il s’est fendu d’une réponse à Libération : « L’étude de l’Insee […] précise que les enfants de familles immigrées sortent presque deux fois plus souvent du système éducatif sans qualifications que les autres. […] Cette conclusion vient forcément soit de chiffres exhaustifs, soit d’un échantillon qui se divise en trois tiers. Par conséquent, j’ai correctement cité l’étude en déclarant que les 2/3 des enfants qui sortent de l’école sans qualification sont des enfants de familles immigrées ».

D’aucuns pourraient prétendre que quitte à mentir autant y aller à fond et donc, pourquoi ne pas transformer le premier mensonge - « deux tiers des sortants sans qualification sont des enfants d’immigrés » - en un deuxième encore plus énorme - « deux tiers des enfants d’immigrés sortent du système éducatif sans éducation ». D’autres pourront dire que c’est l’émotion de parler devant les élus du peuple et que sa langue a fourché.

En revanche, la réponse à Libération témoigne d’un manque flagrant de compétence en « numératie », pour reprendre la terminologie de l’enquête Information et vie quotidienne (IVQ). Selon les milieux autorisés, les ministres du quinquennat 2007 ont deux fois plus de chance de ne pas maîtriser la règle de trois que les autres (rappelez-vous Darcos). Ainsi, selon la règle Guéant, les deux tiers des français qui ne maîtrisent pas la règle de trois sont des ministres…

Mais que fait la police (statistique) ! Certes, dans l’ouvrage cité par M. Guéant, on peut lire : « Les enfants de famille immigrée sortent aussi presque deux fois plus souvent du système éducatif (p. 98) ». Mais il aurait dû poursuivre sa lecture : « À sexe, structure et taille de la famille, diplôme, activité et catégorie socioprofessionnelle des parents comparables, la moindre réussite des enfants d’immigrés à l’école élementaire s’atténue fortement […] Dans l’enseignement secondaire, le constat initial s’inverse : à situation sociale, familiale et scolaire à l’entrée en sixième comparables, les enfants d’immigrés atteignent plus fréquemment une seconde générale et technologique, obtiennent plus souvent le baccalauréat sans avoir redoublé et sortent moins souvent sans qualification (p. 98) ».

Depuis le début de cette affaire, l’Insee n’est jamais intervenu pour démentir les propos du ministre. Selon le quotidien Libération : « Les journalistes qui ont demandé au service de presse de l’Insee des éclaircissements sur les propos de Guéant n’ont eu droit qu’à un silence embarrassé. Nos demandes pour s’entretenir avec les responsables de l’étude dont le ministre s’est emparé ont été vaines ». L’Insee, instrumentalisé dans le débat public, ne devrait-il pas élever la voix ? Et l’Autorité de la statistique publique ? Ruptures d’embargo, déclarations fausses, mauvais calculs sont devenus des pratiques trop courantes pour les gouvernements successifs du dernier quinquennat. Il serait temps que les autorités compétentes rappellent à nos gouvernants les règles élémentaires de la Statistique publique.

Si la Direction de l’Insee préfère garder le silence, les agents de l’Insee préfèrent dénoncer ces dérives.

Agissez pour la sauvegarde du service statistique public, rejoignez le CDSP !

Le site du CDSP : http://sauvonslastatistiquepublique...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G


Carland,


Je partage absolument toute tes indignations, et on est sur la même ligne, vraiment!



Répondre
C


Ben grâce à toi j'ai découvert le forumbleu. Je crois que je vais aimer. Même si je dois jouer avec des gens dont je n'aurais la culture et surtout bien plus connaisseurs des codes. Bref des
intellos...!