L'Etat veut acheter 1500 Euros leur silence, les faucheurs OGM refusent. (video)

Publié le par Carland

Le gouvernement français propose un chèque de 1 500 € à chacun des 32 destructeurs d’OGM de Villereau (Loiret) qui, le 14 août 2006, ont participé à la destruction d’une parcelle d’essai de maïs OGM de la société Monsanto. Condamnés par l’ensemble des juridictions françaises, pour destruction de bien privé commis en réunion, ils ont déposé une requête auprès de la cour européenne des droits de l’Homme. Car les faucheurs ayant refusé le prélèvement ADN ont été condamnés à 300 € d’amende supplémentaires.

« Acheter notre silence »

Agnès Rulière, Lucien Gorvan, Christiane Didier et Hervé Callot, faucheurs originaires du Finistère, n’abandonneront pas leur recours devant la Cour européenne des droits de l’Homme. Ils refusent donc le règlement amiable proposé par le ministère des Affaires étrangères. « Nous sommes choqués par cette proposition. Nous avons naturellement refusé cet argent. L’État veut acheter notre silence. »

Source : http://www.ouest-france.fr/actu/offilinfo_-Toutes-les-DMA_6346--fils-tous_filDMA.Htm

Publié dans OGM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article