JUPPÉ À L'ILE LONGUE LE 1 DÉCEMBRE 2010

Publié le par Carland

nuclear_explosion-1-.jpg

LES PACIFISTES SERONT À L ILE LONGUE LE MERCREDI 1 DÉCEMBRE POUR DIRE À MONSIEUR JUPPÉ :


DÉSARMEMENT NUCLÉAIRE :APRÈS LES PAROLES DES ACTES !
LES MISSILES  À LA RETRAITE  CÀ FERA DES SOUS POUR LES RETRAITES !

Un mouvement d’opinion fort et diversifié se fait entendre à l’échelle mondiale. rassemblant une grande majorité d’Etats, de nombreuses ONG, des élus (Maires pour la Paix, Parlementaires pour la Paix etc ),les organisations syndicales au plan mondial, la Croix Rouge internationale, le Secrétaire General des Nations Unies  exigent le respect du droit international qui a fixé, voilà plus de 40 ans, le désarmement nucléaire comme une obligation qui s’exprime en particulier à travers l’article 6 du TNP.
   
Ce mouvement d’opinion s’est manifesté avec force et détermination dans le cadre de la dernière conférence d’examen du TNP en Mai 2010 à New York, à laquelle 10 militants de Bretagne ont pris part, poussant ainsi un nombre croissant d’hommes politiques à s’exprimer.

Dans ce contexte, en 2009 dans le journal Le Monde, M. Alain Juppé a cosigné un article avec Michel Rocard, le général Bernard Norlain et Alain Richard dans lequel il appelait la France à prendre part à cette dynamique souhaitée « par une vaste majorité des peuples de la planète. »

Il poursuivait en affirmant que « […] la réussite de la non-prolifération est une nécessité première pour la paix, et elle repose sur des initiatives urgentes et beaucoup plus radicales des cinq puissances nucléaires reconnues par le traité de 1968. Elles doivent engager un processus conduisant de manière planifiée au désarmement complet, y associer pleinement les trois puissances nucléaires de fait, écarter tout projet de développement d'arme nouvelle, prendre plus d'initiatives et de risques politiques pour surmonter les crises régionales majeures. »

Désormais, M. Alain Juppé dispose des moyens de mettre en place ses projets : c’est ce que nous attendons. Malheureusement dans Ouest France du 28 Novembre il renie totalement ses déclarations précédentes et déclare: « il n’est pas temps pour la France de baisser la garde »

Dans ce contexte, Le collectif Bretagne du Mouvement de la Paix appelle toutes les personnes et organisations qui souhaitent que la France respecte le Traité de non prolifération  nucléaire à venir le Mercredi 1 Décembre à Crozon  exiger que Juppé  mette ses actes en accord avec ses déclarations précédentes et soutienne la proposition du Secrétaire Général des Nations Unies de mettre en place rapidement une convention d’élimination des armes nucléaires défendue en France par le collectif ICAN .

Rendez vous Mercredi 1 Décembre à 10h à Crozon Finistère à Tal ar Groaz avant d’aller manifester sur le Port du Fret et devant l’entrée de la base.

Contact Roland NIVET 06.85.02.87.14 –Coordination Bretagne du Mouvement de la Paix

Source : http://npa29quimper.over-blog.fr/

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article