Il est au milieu de la foule

Publié le par Carland

Tu lui parles, il répond
Il parle facilement. Volubile même
Mais écoute le bien. Il parle, pour ne surtout rien dire

Il parle en attendant. Il sait attendre longtemps.
Laisser couler les phrases creuses et les discours tous faits
Mais écoute le bien
Il attend le moment où la parole enlève son nez de clown.
Il attend le moment de pouvoir laisser l’enfant parler

Il a l’air cool et décontracté hein ?
Il sait sourire quand il faut !
Mais regarde mieux ses yeux. Comme une glace sans tain

Il regarde. Et ce qu’il voit le rend triste
Une comédie faite d’argent et de trompe l’oeil
Mais regarde mieux ses yeux.
Parfois la glace sans tain explose et laisse voir ses yeux d’enfant.
Il a vu quelque chose de vrai et ses yeux brillent.

Parfois, il se sent seul dans la foule
Pourtant il sait qu’ils sont là
Ces paroles et ces regards vrais

Parfois il se sent seul dans la foule, seul à en mourir.
Certains n’ont jamais su qu’ils l’ont vu et entendu.
Certains sont si généreux qu’ils ne savent pas,
Que d’un mot, d’un regard, ils brisent la solitude
Ne leur dites surtout pas, ils penseraient que vous vous moquez !

Carland

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article