Groupe Trèves - Sodimatex : les négociations suspendues jusqu'à vendredi

Publié le par Carland

Les dirigeants du groupe Trèves assis sur les 55 millions d'euros des contribuables continuent de jouer la montre et d'essayer d'user la résistance des salariés de Sodimatex. Ces chasseurs de primes gouvernementales, n'ont décidément aucune dignité...

Les salariés de Sodimatex ne demande pas la charité, juste leur dû.

Mais voilà dans la France de Sarkozy les voyous sont subventionnés et les ouvriers licenciés !!!

Carland


Les négociations sur les indemnités de départ des salariés de l'équipementier automobile Sodimatex ont été suspendues mercredi jusqu'à vendredi. Les salariés, qui réclament notamment une prime de licenciement de 21 000 euros, avaient menacé la semaine dernière de faire exploser leur usine de Crépy-en-Valois (Oise). Leurs représentants n'ont avancé aucun chiffre sur les négociations, tout comme la direction du groupe Trèves, propriétaire de l'entreprise. A l'arrêt depuis mi-mars, l'usine de Crépy produisait des moquettes pour automobiles avant l'annonce de sa fermeture, le 10 avril 2009.

Voir aussi : Crépy-en-Valois: Le groupe Trèves attise la colère chez Sodimatex

Source : http://lci.tf1.fr/filnews/france/sodimatex-les-negociations-sur-le-plan-social-suspendues-jusqu-5802439.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article