Front Syndical de classe (FSC Morbihan).Le 7 mai à LORIENT. Assmblée-meeting, RETRAITES EMPLOIS LUTTES

Publié le par Carland

Assemblée-meeting de lutte

le 7 mai 2010, 20h, Cité Allende,

12 rue Colbert à Lorient

logo-FSC.jpgContre des négociations de couloir sans rapport de force !

Parce qu’il est FAUX de dire que si on vit plus longtemps on doit être exploité plus longtemps ! Seuls ceux qui ne connaissent les travaux pénibles que pour en avoir entendu parler peuvent tenir ce discours. C’est le discours des nantis et de leur valet. Ceux qui les pratiquent savent que dès la cinquantaine ils sont déjà usés, troubles musculosquelettiques, troubles du sommeil, hypertension etc.

La retraite à 60 ans n’est pas seulement un acquis social, c’est un DU minimum pour ceux qui ont 60 ans. Ils ont eu au cours de leur existence de prolétaires à connaître les boulots pénibles, les périodes de chômage et les « mutations-licenciements » géographiques des restructurations capitalistes, toutes les joyeusetés qui font qu’à 60 ans et même avant on en a ras le bol, on n’en peut plus... !

L’insulte c’est 460€ /mois pendant 6 mois à des prolétaires en fin de droits !

Cette mesure est décidée en haut lieu à la satisfaction de certains y compris « syndicaliste » !

Monsieur le président, 460€ ce n’est même pas le prix de vos chaussures et vous pensez que nos concitoyens peuvent vivre avec ce revenu ?

La France du 21ème siècle s’honorerait à mettre en place un revenu minimum d’existence universel, elle en a les moyens.

Les poubelles du pays ne doivent plus jamais être le garde-manger des plus démunis, travailleurs pauvres, chômeurs en fin de droit ou sans droit, retraités aux pensions dérisoires inférieures au seuil de grande pauvreté… !

Défendre l’éducation, c’est défendre la qualité de nos travailleurs, c’est défendre l’emploi, le ciment de notre cohésion sociale, les ressources de nos droits sociaux. Les attaques continues sur l’emploi, dans l’éducation ne sauraient tenir lieu de réponse aux déficits publics.

L’examen attentif des « niches » sociales et fiscales serait d’un rendement autrement supérieur s’il menait aux décisions de justice d’égalité devant l’impôt entre riches et pauvres, entre grandes multinationales et petites entreprises.

Travailleurs avec ou sans emploi ce 1er mai 2010 vous étiez dans la rue à l’appel des organisations syndicales de ce pays ; mais aussi à titre individuel pour défendre vos droits ceux de vos enfants et ceux de vos parents …

Une riposte s’impose, elle doit être de taille à faire reculer ce gouvernement qui prend aux pauvres pour donner aux riches ! Exonérations, Bouclier fiscal, niches fiscales et sociales : Ça suffit ! Assemblée-meeting de lutte

7 mai 2010, 20h, Cité Allende, salle audiovisuelle, 12 rue Colbert à Lorient.

Seront à la tribune :

Jacky Omer, responsable national du Front Syndical de classe. (Retraité CGT cheminot).

Pierre Le Ménahès, secrétaire général l CGT SBFM Caudan. . France Furby sage femme CGT santé

Gérard Six, métallo , CGT Renault DOUAI.

Délégué(e)s CGT DANDY PONTIVY. Un certain nombre de camarades Cgt de l’Education, de la Santé, de l’agroalimentaire, de l’immigration, de la CGHT des Chômeurs … seront également présent(e)s.

Pour adhérer au Front syndical de Classe : Adhésion individuelle : 30 euros par an (10 pour les bas revenus) Chèque (à l’ordre de "Front Syndical de Classe") à envoyer au trésorier : Jacky Omer, 40 Boulevard de la Libération

Source : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article101817

Publié dans Retraites

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article