Fermeture de la radiothérapie de Guéret... Conséquence de la loi Bachelot (HPST)

Publié le par Carland

La Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité s’associe à la démarche des ami(e)s de la CGT du Limousin pour condamner la fermeture de la radiothérapie de Guéret. Défendons l’accès aux soins pour toutes et tous, à toute heure et partout sur le territoire. Non à la désertification de nos territoires. Toutes et tous devant l’ARS de Limoges le Jeudi 16 juin à 10h 24 rue Donzelot Limoges Solidairement.



COMMUNIQUE DE PRESSE CGT

ALERTE : attaque contre les soins

La CGT Santé de la Haute Vienne appelle à se mobiliser pour protester contre la fermeture de la radiothérapie de Guéret, cette décision aberrante dictée par des considérations irresponsables sur le plan humain doivent nous mobiliser tous au-delà de considérations politiques syndicales ou autres, en effet il s’agit d’une attaque contre la prise en charge sanitaire correcte de la population du Limousin.

De quoi s’agit-il ?

L’équipement de radiothérapie de guéret est récent, performant utilisé sur un nombre suffisant de patients (+ de 300, qui est le seuil fixé par le ministère !).

Alors pourquoi le ferme t on ?

Pour économiser des frais de personnels de l’hôpital public !

Quand on voit d’une part, et avant tout le service que ça rend, et le coût de l’investissement on comprend le caractère scandaleusement inadapté de cette mesure de l’Agence Régionale de Santé (ARS).

En effet il faudra que des personnes déjà très fatiguées subissent en plus un long transport pour recevoir le traitement de radiothérapie sur Limoges, rien que cet argument est plus que suffisant !De plus ceci va générer un cout de transport très important, au bout du compte pas d’économie réelle mais plus d’argent dépensé !

Il est lamentable que l’institution de Santé, émanation directe du ministère méprise à ce point la souffrance des gens, c’est sur les malades qu’on tape le plus fort c’est honteux !

Nous ne devons pas laisser cette vilenie se faire.

La CGT appelle toute personne à se mobiliser, à protester devant le siège de l’ARS

JEUDI 16 JUIN à 10 heures devant l’ARS

24 rue Donzelot à Limoges

Source : http://siteinfosecusante.free.fr/

Publié dans Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article