Faurecia : la direction de l’usine de Saint-Nicolas invitée au dialogue social depuis ce matin

Publié le par Carland

100628172622759_74_000_apx_470_.jpgDepuis ce matin, le personnel gréviste de Faurecia, sous-traitant automobile, bloque totalement l’accès de l’usine de Saint-Nicolas-de-Redon. Des chaînes entravent, depuis 4 h 30, les grilles de l’entrée du parking de l’usine. Le directeur, Jean-Philippe Coisnard, et deux cadres, le directeur de la production et le directeur technique, étaient déjà rentrés. Et il ne semble pas que les salariés comptent les laisser sortir.

Dans un communiqué, la direction de Faurecia dénonce, cet après-midi, cette séquestration : « Une action illégale. Le personnel gréviste doit mettre fin sans délai à cette situation inacceptable. » La direction rappelle que, depuis le début du conflit, elle a proposé, « à quatre reprises, et sans succès, aux partenaires sociaux de reprendre les négociations. » Dans le collimateur des salariés, l’annonce de transferts d’outils de production avant la fermeture de l’usine, prévue dans un an. Ils réclament « un maintien total des effectifs jusqu’à la fermeture et une prime de 10 000 € pour reprendre le travail. »

À 13 h, aujourd’hui, la direction a de nouvel appelé le personnel gréviste à « mettre un terme sans délai à cette séquestration, à lever l’obstruction faite à la libre entrée et sortie des personnes et des biens et à reprendre les négociations ». Sans succès.

Source : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Faurecia-denonce-la-sequestration-de-la-direction-de-l%E2%80%99usine-de-Saint-Nicolas_6346-1427922-fils-tous-Une_filDMA.Htm

Publié dans Luttes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article