Des étudiants remplaceront des instituteurs ... après avoir reçu une simple formation de 3 heures !

Publié le par Carland

soldessarko.jpgle département de Seine Saint Denis est un laboratoire pour Luc Chatel. Le ministre de l’Education Nationale expérimente le remplacement des instituteurs ... par des étudiants sans aucune formation professionnelle !

Plus précisément : 80 étudiants vont remplacer des instituteurs ... après avoir reçu une simple formation de 3 heures !

Lisez cet article :

Des étudiants devant les élèves dans les écoles primaires du 93 : quel mépris pour les élèves, les enseignants et les étudiants !

Depuis septembre 2009, plus de 1700 jours de classe n’ont ainsi pas été assurés dans le seul département de Seine Saint Denis.

Plutôt que de recruter des enseignants sur la Liste complémentaire, l’Inspection Académique cherche à combler de manière très insuffisante le manque de personnel en faisant appel à des étudiants sans formation pédagogique pour prendre en charge les élèves.

En effet, depuis la réforme de la mastérisation, des étudiants peuvent prendre en responsabilité des classes en lieu et place des enseignants, fonctionnaires, formés.

L’Inspection d’académie de Seine Saint Denis a ainsi recruté des étudiants pour faire office de remplaçants dans les classes, transférant ainsi les missions des titulaires remplaçants aux étudiants. Plus encore, elle se décharge de son obligation d’assurer la continuité du service public.

Ainsi, au cours des semaines du 15 au 19 février et du 8 mars au 12 mars, plus de 80 étudiants arriveront dans les écoles. Ces étudiants qui préparent le concours de professeur des écoles ont été amenés à accepter de prendre en charge une classe après une formation de 3 heures.

A qui veut-on faire croire que 3 heures de cours magistral suffisent à prendre en charge une classe ?

Les parents et les personnels ne peuvent accepter que l’enseignement soit ainsi dévalorisé.

Ceci ne fait que préfigurer ce qui interviendra dès l’an prochain ; avec la mise en place des masters, des milliers d’étudiants effectueront des stages dans les écoles.

Afin de dénoncer cette situation scandaleuse, des enseignants ont décidé de débrayer et de bloquer leurs écoles. La CGT-Educ’action 93 les soutient dans cette action.

Source : http://cgteduc93.free.fr/?Des-etudiants-devant-les-eleves

Publié dans Education

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article