Des éclaircies dans le ciel gris des uniformes

Publié le par Carland

Il y a des gens qui sont des éclaircies dans le ciel gris des uniformes...
Les nuages sont parfois taquins au point de sourire
Encore faut il le voir ce sourire qui n’est pas fantaisie de nuage paresseux

il y a des gens qui d’un regard te redresse toi qui voute avant l’âge
Un regard, ça tue ou ça redresse un homme
Encore faut il le voir ce regard qui te dis vas y p’tit con

Il y a des gens qui jugent mais ne condamnent pas
Y a pas de mal à savoir qu’on te jauge
Encore faut il que ce soit pas par plaisir malsain ou pire, futile

Il y a des gens qui t’aime et te le dise de manière gauche
Oui pas toujours adroites les gens
Encore faut il ne pas confondre les adroites des gauches

Oui, il y en a de ces gens qui sont des éclaircies dans le ciel des uniformes
Ils sont pourtant différents des éclaircies. Eux ne font pas que passer
Encore faut il ouvrir les yeux pour les voir et les capter ces foutues éclaircies

Carland

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article