DAL 35, Rennes : Fin du plan hivernal

Publié le par Carland

Depuis le 1 er avril 50 places d'hébergement ont été supprimées, fin du plan hivernal.

Les Kurdes de Corse logés jusqu'ici à l'hôtel Baladin n'y sont plus. Si l'ordre avait été donné par la préfecture au 115 de particulièrement s'occuper d'eux en raison de la pression médiatique, du cafouillage et du non respect des lois lors de leur arrivée l'ordre a été levé depuis. ....

La communauté Kurde fait son possible pour trouver une solution mais doute de parvenir à trouver une solution durable. En effet une famille composée de 8 personnes est difficilement intégrable dans une vie familiale de bénévoles ou de compatriotes....

On apprend que tout compte fait, ils ont été hébergés hier soir à l'hôtel par la Croix rouge et qu'ils auront une place en CADA à partir de jeudi à St Brieuc, mais uniquement la famille avec les 6 enfants. Pas de solution pour les autres d'ici jeudi...
Comme quoi la pression médiatique peut être utile ! Car d'autres familles sont ici depuis bien plus longtemps et n'ont toujours pas l'assurance d'obtenir une place en CADA

Un couple Serbe avec trois adolescents n'a pas non plus obtenu d'hébergement. Ils sont ce jour à l'hôpital Louis Guilloux de Réseau Ville Hôpital.

Aujourd'hui. ils devraient faire le siège de l'élu de permanence à l'hôtel de ville de Rennes dans l'après midi et s'ils n'obtiennent pas de place se rendre à " La Pause" centre d'accueil de jour géré par la Croix rouge pour faire de même.

Un couple venu d'Érythrée dont la femme est enceinte de 8 mois n'a pas eu plus de chance hier soir ...


Une femme isolée avec une enfant malade, certificats médicaux à l'appui, s'est retrouvée subitement à la rue depuis hier soir alors qu'elle était logée depuis plus de 5 mois...


Un couple d'Albanais et une adolescente de 16 ans a trouvé transitoirement  un refuge.....


Bien d'autres encore sont à la rue, dans des squats ou sur des réquisitions du DAl. D'autres s'infiltrent discrètement et sans concertation dans des caravanes d'un endroit que nous connaissons bien......

La liste s'allonge d'heure en heure....

Il est clair que l'hiver et la campagne des régionale étant passés la consigne d'abriter les femmes enceintes de plus de 6 ou 7 mois ou les enfants en bas âge n'a plus cours.

La mairie de Rennes colmate probablement certaines brèches mais se refuse toujours à taper concrètement des poings sur la table du Préfet, voire à prendre en charge provisoirement les personnes à la rue.
La préfecture suit scrupuleusement les ordres de Besson.....

Nous avons besoin d'aide et de toutes les bonnes volontés.
 
Une réunion du Réseau logement aura lieu le 15 avril à 20h 30. Une action de grande envergure et parfaitement légale est envisagée.

Nous souhaitons une grande mobilisation de tous et nous souhaitons vous voir mobiliser vos différentes associations et camarades militants dans ce sens.

Aidez nous à les aider !

Un communiqué du Réseau Logement 35 va prochainement vous parvenir. Relayez-le !
De même pour ce message

Source : http://dal35.blogspot.com/

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article