Conflit aux papeteries de Condat en Dordogne

Publié le par Carland

papeteries_de_Condat_05-bd8ec.jpgde virginie

Les papeteries de Condat,en Dordogne, sont en grève depuis le 3 mars 2010.

Cette usine qui emploie 740 salariés et 35 intérimaires appartient depuis 6 ans à un fond de pension américain LECTA.

Dans ce groupe, 3 usines sont rattachées, les papeteries de Condat pour la France, l’usine Thoras pour l’Espagne et l’usine Garda pour l’Italie.

Depuis 2009, les salariés voient leur temps de travail réduit avec une mise au chômage partiel, n’incluant plus les primes de nuit et les fériés.

Depuis Janvier 2010, les salariés ont repris le travail à temps complet ; mais on peut s’interroger sur les raisons de la mise au chômage partiel et l’absence d’augmentation de salaire depuis 5 ans quand on sait que l’entreprise n’est pas touchée par la crise et que les bénéfices pour l’année 2009 atteignent 11 million d’Euros.

Les salariés ont alors décidé d’entamer, par l’intermédiaire de leurs syndicats, CGC, FO et la CGT, des négociations pour une augmentation de salaire de 4,8% et l’embauche d’au moins 25 intérimaires qui occupent un temps complet, certains depuis 8 ans.

Devant le mépris et le refus patronal, les salariés ont été contraints de séquestrer leur patron (espagnol depuis 1 an), dans la nuit du lundi 8 au mardi 9 mars.

L’inspection du travail présente dans ce conflit met en évidence de nombreuse irrégularités concernant les grilles salariales.

les négociations sont en cours actuellement et les salariés sont grévistes à 90%.

A la veille des régionales, les salariés ont reçu le soutien du Front de gauche, du NPA et du PS. Mr Darcos, en campagne dans la région n’a pas cru bon se déplacer sur le site alors qu’il se trouvait à 5km.

Par contre, le sous préfet de Sarlat, Bernard Musset, s’est rendu sur place en déclarant aux grévistes : "vous n’avez pas honte de faire grève avec les salaires que vous avez ?" Quand on sait que le salaire d’embauche aux papeteries est à peine plus élevé que le SMIC.

Affaire à suivre et SOUTIEN TOTAL aux salariés de la papeteries de Condat.

Source : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article99616

Publié dans Luttes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article