Communiqué du NPA. Mobilisation le 18 mars pour la défense des centres d'IVG.

Publié le par Carland

Depuis 2009, plusieurs centres d'IVG ont été fermés. D'autres fermetures sont programmées que ce soit à Paris ou dans les départements d'Ile-de-France. C'est une des conséquences de l'application de la loi Bachelot, réforme comptable de l'hôpital public qui vise à réduire le nombre de structures hospitalières, de services par regroupement et suppression, d'un certain nombre d'hôpitaux.

L'incidence sur les postes est connue : 3 à 4000 appelés à disparaître.

La fermeture des centre d'interruption volontaire de grossesse (CIVG) est un recul pour le droit des femmes à disposer de leur corps et une façon d'empêcher la mise en oeuvre du droit légal, suite au vote de la loi de 1979, à l'IVG au sein de l'hôpital public.

Pour l'instant, la réorganisation de l'AP-HP est suspendue, pas retirée, le temps de la négociation.

C'est pourquoi, la lutte pour le maintien du droit à avorter à l'hôpital public, dans des structures adaptées, avec des personnels formés et en nombre suffisant, garde toute son actualité.
C'est pourquoi, le NPA soutient et sera présent, au rassemblement unitaire, jeudi 18 mars, à 18h, devant le siège de l'AP-HP, 3 avenue Victoria, Paris 4e, pour exiger de l'AP-HP qu'elle renonce à fermer les unes après les autres les CIVG.

Le 17 mars 2010.

Source : http://www.npa2009.org/content/communique-du-npa-mobilisation-le-18-mars-pour-la-defense-des-centres-divg

Publié dans Communiqués du NPA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article