Châteaulin - Un poste de CPE supprimé. «Jean-Moulin, résistance!»

Publié le par Carland

La décision de l'inspection d'académie tombera le 22 mars soit le lendemain des élections. Ben voyons !!!


Après la méthode douce, les lycéens de Jean-Moulin ont décidé, hier, de se faire plus visibles. Plus de 200 d'entre eux ont investi les rues de la ville afin de faire entendre leur voix.

«Jean-Moulin, résistance!». «Et un, et deux, et trois CPE!». C'est fort de ces références à la fois historiques et sportives que plus de 200lycéens du lycée Jean-Moulin ont défilé, hier, dans les rues de la ville. Après un sit-in de plus d'une heure dans la cour de l'établissement, le cortège a pris la direction de la mairie, vers 14h30, avant de rallier, sous bonne escorte, la sous-préfecture. Le tout, dans le plus grand calme. Peu après 16h30, chacun pouvait gentiment regagner les hauteurs de la ville. Plus tôt, les parents d'élèves (lire par ailleurs) avaient apporté leur soutien au mouvement, initié, en fin de semaine dernière, par les professeurs et les élèves de l'établissement. Plusieurs élus se sont, au cours de la journée d'hier, déclarés solidaires d'un mouvement qui s'oppose à la suppression programmée d'un des trois postes de CPE de Jean-Moulin. Au terme de l'entretien qu'elle a accordé à une délégation de trois élèves, Gaëlle Nicolas a fait part de son intention de demander à l'inspection académique de «revoir sa position». «Les élèves m'ont exprimé leurs craintes et m'ont fait part du rôle primordial que jouait le CPE, a indiqué le maire de Châteaulin. Je crois qu'en réduisant les effectifs non-enseignants, les CPE risquent de se retrouver cantonnés dans un rôle de discipline et qu'ils n'auront plus le temps d'être à l'écoute des élèves».

Verdict le 22mars

Interpellée à son tour, Véronique Raër-Hériaud, conseillère régionale sortante et elle aussi engagée dans les élections en cours, s'est déclarée «tout à fait solidaire du mouvement». De leur côté, les élèves, par la voix d'Arthur Quilliec, le vice-président du conseil de la vie lycéenne, ont expliqué avoir reçu «une très bonne écoute» de la part des élus. Le verdict de l'inspection académique tombera le 22mars. D'ici là, d'autres actions sont à prévoir.


Publié dans Education

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article