Chantage au travail forcé et gratuit en Grande-Bretagne.

Publié le par Carland

Après avoir décrété un plan d'austérité particulièrement féroce puisqu'il prévoit, entre autres, la suppression de 500 000 postes de fonctionnaires en 5 ans, c'est au chômeurs de longue durée que le gouvernement de D. Cameron s'attaque avec le chantage au travail gratuit et forcé : ou vous accepter de balayer les rues, de vider les poubelles, ou bien vos allocations chômage vont sauter. Le tout au nom du « changement culturel ».

Les gouvernements libéraux aux ordres du patronat rivalisent d'idées pour faire payer la crise aux salariés et à la population.

Au lieu de créer des emplois, de partager le temps de travail entre tous les travailleurs à la recherche d'un emploi, de créer, développer les services publics, le gouvernement britannique réinvente le servage.

C'est scandaleux !

La réaction du secrétaire d'état au logement, Benoist Apparu, qui trouve la proposition « séduisante mais compliquée » est révélatrice de l'état d'esprit des gouverenemnts de droite au pouvoir : ramener la condition des travailleurs plusieurs siècles en arrière.

Les plans d'austérité étendent leurs tentacules partout en Europe. Après la Grèce, l'Etat espagnol, le Portugal, c'est au tour de la France avec la réforme des retraites, de la République tchèque, de la Roumanie, par exemple.

Le 29 septembre, des grèves ont eu lieu, en Europe, contre les politiques d'austérité. Le 8 décembre, les fonctionnaires tchèques seront à leur tour en grève.

Le NPA soutient toutes ces mobilisations en cours. Il est urgent d'unifier les résistances en Europe contre les politiques d'austérité.
Le 9 novembre 2010.

Source : http://www.npa2009.org/content/communiqu%C3%A9-du-npa-chantage-au-travail-forc%C3%A9-et-gratuit-en-grande-bretagne

Publié dans Communiqués du NPA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article