Carhaix : Une fête du bruit à l'odeur de Régionales

Publié le par Carland

Il faut souligner le la partie musicale était assurée outre Sticky Snake par yod, Morphée et Révolution Jah aux platines.

Rappelons, que tous sont venus gratuitement pour faire de cette fête un vraie réussite.

Encore merci à eux.

Carland


sticky-snake.jpgSticky Snake

Ouest France du 1 février 2010

Près de 500 sympathisants et militants ont participé samedi, à la 7 e édition de la Fête du bruit et de l'odeur aux halles. Un militantisme festif et musical, mâtiné de langue bretonne.

Il est 17 h, samedi, et déjà près de 150 personnes sont rassemblées aux halles pour la 7 e édition de la fête du bruit et de l'odeur du NPA Kreiz-Breizh (1). « Battons Sarkozy par nos luttes ! Imposons l'urgence sociale ! », proclame une banderole de fond de scène, en ne laissant planer aucun doute sur le caractère politique de la réunion. Sur une table, magazines et revues militantes se disputent l'attention des jeunes sympathisants communistes révolutionnaires. « Ça te passera avec l'âge », annonce en gros titre noir, la page de garde du dernier bouquin en date d'Alain Krivine, l'ancien chef de file et membre du bureau de la LCR (2), jusqu'à sa dissolution en 2009.

Un vol de colombe

Un peu plus loin et pour 15 €, on peut afficher sa solidarité avec la Palestine et s'acheter un keffieh. « C'est un truc pour les jeunes, ça ! », rigole un visiteur entre deux âges à l'adresse de Nazim Khalfa, l'infatigable animateur de l'association France-Palestine centre-Bretagne. « Non, non, réplique aussitôt ce dernier avec un sourire. En Palestine, ce sont justement les vieux qui le portent. » Si c'était la paix, on pourrait dire : à un vol de colombe de là. Mais voilà. On ne peut pas. « Le franco-palestinien Salah Hamouri croupit en prison en Israël depuis 3 ans, alors qu'il est innocent », affirme aussi Nazim en distribuant un petit tract de soutien avec le portrait du prisonnier derrière les barreaux.

« On étouffe ! »

À la tribune, la sono bat le rappel. « Degemer mat e Breizh. Degemer mat e Karaez », lance en breton le militant NPA Cedrig Lors. Cette introduction en breton et les hommages aux militants Jean L'Hostis, André Fichaut et Daniel Bensaïd, sont lus aussi - avant le français - dans la langue de Per-Jakez Helias. Ce n'est pas rien. L'assistance se lève et applaudit longuement. « On ne m'en a dit que des bonnes choses », sourit après-coup Matthieu Guillemot, porte-parole du NPA Kreiz-Breizh. À la tribune, la Carhaisienne Laurence de Bouard, chef de file du NPA exhorte les électeurs « pour que l'avenir de la Bretagne soit vraiment à gauche. »

Quelques chansons de Jean Ferrat plus tard, et les rappeurs de Sticky Snake investissent la scène. « On étouffe ! On étouffe ! », hip-hoppent-ils sur un ton d'urgence sociale pour cette 7 e Fête du bruit à l'odeur de Régionales.

(1) NPA : Nouveau parti anticapitaliste, d'Olivier Besancenot.

(2) LCR : Ligue communiste révolutionnaire.

La 7 e Fête du bruit et de l'odeur a aussi été l'occasion de rappeler les têtes des listes unitaires Vraiment À Gauche ! (NPA, Parti de gauche, Militer pour la gauche, Régions décroissance, Les objecteurs de croissance), pour les Régionales en Bretagne. Finistère : Laurence de Bouard ; Côtes d'Armor : Xavier Courtray ; Morbihan : Jean-Marie Robert ; Ille-et-Vilaine : Françoise Dubu.

 

Source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Une-fete-du-bruit-a-l-odeur-de-Regionales-_29024-avd-20100201-57590176_actuLocale.Htm

Publié dans NPA Carhaix

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article