Carhaix. Caméras en ville. Pour le NPA, il y a d'autres solutions

Publié le par Carland

Npa-Kreiz-Breizh.jpgLe NPA du Kreiz Breizh réagit au débat sur la vidéosurveillance lancé par l'opposition lors du dernier conseil municipal (notre édition du 23novembre). S'il précise qu'il «ne cautionne en aucun cas les actes d'incivilité», le parti politique indique qu'il propose «pour y remédier des solutions diamétralement opposées à celles de la droite carhaisienne». «Réagir individuellement aux faits divers quels qu'ils soient est une réaction tout à fait normale. Colère, incompréhension, pitié... Utiliser les émotions à des fins politiques devient extrêmement dangereux. C'est ce que font l'UMP et le Front national qui chassent sur le même terrain. S'attaquer aux effets sans une réflexion sur les causes, c'est la politique de l'UMP. L'UMP du conseil municipal ne déroge pas à la règle. Les caméras de surveillance sont chères et inefficaces. Le constat est fait un peu partout». «Mais comme la droite carhaisienne sait que les caméras ne suffiront pas, on rajoute la milice (*) et là ça sent vraiment l'extrême droite. Au fait, cette milice sera-t-elle armée?» Pour le NPA, la solution est ailleurs. «Caméras, milice, c'est votre choix. Renforcer les moyens humains et financiers des associations de terrain, voilà le nôtre. Vous favorisez le vivre dans la peur de l'autre et non le vivre avec. «Nous aimerions bien vous voir réagir avec autant de force sur l'emploi à Unicopa, Dujardin, sur la situation dramatique que vivent de plus en plus de familles mais il est vrai que le partage des richesses n'est pas votre tasse de thé. Et pour finir, combattre l'insécurité en supprimant des milliers de postes de gendarmes, d'enseignants, vous n'avez pas l'impression de vous planter?»

* L'opposition a parlé de vigiles. Seul le maire a utilisé le mot milice.

Source : letelegramme.com

Publié dans NPA Carhaix

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article