Cantonales à Carhaix : L'UMP en mode m'en foutisme !

Publié le par Carland

as_sarko.jpgNon content d'avoir honte de son conducator et mentor Sarkosy le candide candidat UMP un peu à la ramasse s'assoit sur le code électoral.

Candidat sous l'étiquette d'une improbable et fumeuse "Alliance pour le Finistère", le sémillant candidat de l'UMP montre au niveau local le même m'en foutisme à l'égard des lois que ses mentors parisiens de la bande du Fouquet's.

Le candidat de l'UMP sur le canton de Carhaix est de plus un brin faux cul, puisque pour expliquer son incurie il choisi -à l'instar de ses mentors- de se dédouanner de son incompétence (ou m'en foutisme ?) en faisant passer son imprimeur pour un guignol. Pas très classe la méthode du bouc émmissaire !

Le candidat de l'UMP dans le Poher dont on connait la passion obsessionnelle pour les caméras de vidéo surveillance devrait commencer par se surveiller lui même. Il s'éviterait le ridicule !

Mais pour revenir dans la vraie vie ; l'important ce sont les 104 licenciements chez entremont, la casse des services publics, la hausse des prix du Gaz (20 % en un an), de l'électricité...

A croire que le candidat de l'UMP dans le poher préfère faire rire de lui pour éviter de parler des conséquences de la politique de Sarkozy et de l'UMP dont il est le VRP zélé dans le Poher...

Carland

 


L'article du O-F

 

Pour quelques minutes de retard dans le dépôt de leurs documents, les candidats de la liste Alliance pour le Finistère ont manqué de peu d'être privés de propagande officielle hier.

Les candidats aux élections cantonales des 20 et 27mars prochains avaient jusqu'à hier, 12h, pour déposer leur propagande officielle auprès de la Commission de propagande de leur circonscription. Un colis de haute d'importance, puisqu'il réunit les documents et bulletins de vote à envoyer aux électeurs pour le premier tour. Une formalité a priori, dans une campagne dont le calendrier réglementaire est connu de tous de longue date. Seulement hier, les documents du tandem UMP Alliance pour le Finistère ont été déposés une fois la cloche sonnée!

12h15, par une porte de service

C'est en effet avec quelques minutes de retard sur l'heure limite, et après être passé par une porte de service, que le porteur des précieux documents s'est présenté devant les services de la mairie. Résultat, la Commission de propagande, où siègent notamment un juge du tribunal de grande instance de Brest et les candidats en lice (leur avis n'est que consultatif), a ainsi dû se réunir en fin de journée pour statuer sur le sujet. Car les textes stipulent qu'elle est en droit de refuser de distribuer ces documents, s'ils n'ont pas été déposés à temps, comme c'est le cas ici. Une issue à laquelle n'osait songer le titulaire de la liste, Jérôme Yvinec, qui plaidait la bonne foi. «Vous m'apprenez ce retard: c'est l'imprimeur qui était chargé de déposer les plis», nous répondait-il lorsque nous l'avons joint hier en début d'après-midi.

NPA: tolérance zéro

Reste que ces quelques minutes de retard étaient déjà de trop pour le candidat NPA Matthieu Guillemot, bien décidé à prôner la tolérance zéro devant la Commission. «Qui mieux que moi, qui fus de toutes les luttes carhaisiennes contre les effets dévastateurs de la politique UMP, sait qu'on ne peut pas tolérer d'aménagement du code électoral au profit d'un parti qui a été sans pitié, devant les tribunaux, pour les défenseurs de l'hôpital?», a-t-il tenu à réagir. La Commission, où seule la liste PS n'était pas représentée, s'est finalement montrée plus clémente (malgré quelques échanges pimentés), puisque les désormais fameux documents ont finalement été acceptés. Ils seront mis sous plis, comme les autres, ce matin, avant distribution dans les prochains jours.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article