Budgets des hôpitaux : étranglement annoncé !

Publié le par Carland

COMMUNIQUE DU NPA

Le gouvernement a annoncé un gel général des tarifs hospitaliers. Certains d’entre eux, seront même en diminution importante.

Reniant ses propres engagements, le pouvoir prétend aligner à court terme tarifs des hôpitaux et des cliniques commerciales, sans tenir compte des missions de service public remplies par l’hôpital.

Ainsi, les activités coûteuses comme la réanimation, les accidents vasculaires cérébraux ou les grossesses à risque, essentiellement pratiquées à l’hôpital, sont mal financées, tandis que les activités pratiquées en cliniques sont largement rémunérées.

Ce gel des tarifs hospitaliers annonce une accélération dramatique des restructurations hospitalières, des fermetures de lits, de services, comme on le voir dores et déjà à Paris, avec les 4000 suppressions d’emplois à l’AP-HP, et dans toutes les régions.

Le NPA exige l’abrogation de la « tarification à l’activité » et de la « convergence tarifaire » public-privé, ainsi que l’abrogation de la loi Bachelot « Hôpital Patients Santé et Territoires ».

Dans le cadre des actions unitaires engagées pour la défense de l’ensemble des services publics, le NPA propose à l’ensemble des forces syndicales et politiques d’agir dès maintenant pour s’opposer à la privatisation organisée de l’Hôpital, pilier essentiel de l’égalité de tous devant les soins, et pour l’attribution des moyens nécessaires (personnel, investissement) garantissant à tous un service public hospitalier de qualité et de proximité.

Le 11 mars 2010.

Source : http://siteinfosecusante.free.fr/

Publié dans Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article