Brest. Un « projet de rapprochement » chez Jabil

Publié le par Carland

Réunion mercredi

La direction de Jabil a envoyé, vendredi, une convocation pour une réunion extraordinaire du comité d'entreprise ce mercredi 9 juin. « Aujourd'hui, la direction a baptisé son projet « rapprochement », expose Serge Roudaut pour FO Jabil-Brest. On verra mercredi ce qu'il en est mais en général, un « rapprochement » c'est une vente au moins partielle du capital social (actions) de l'entreprise. »

Le syndicaliste prévient : « La direction aurait tort d'oublier l'accord de fin de conflit signé en novembre 2008 qui dit que la société et l'actionnaire de Jabil circuit SAS s'engagent pour deux ans à ne lancer aucune procédure de vente de l'activité ou de la société sans accord préalable des élus du personnel et de 80 % des salariés. »

Recapitalisation annoncée

Déjà, le 27 mai dernier, poursuit Serge Roudaut, « on nous a annoncé le montant « surprise» de la recapitalisation : 23 millions d'euros ! L'année fiscale 2009 avait enregistré 20,7 millions d'euros de pertes (dont 14 millions consacrés au plan de licenciements) ». D'après le délégué du personnel, « ce montant englobe les pertes 2009 plus, par anticipation, la perte fiscale 2010 ». Il ajoute : « D'après les délais légaux, si les capitaux propres étaient négatifs au 31 août 2011, il peut y avoir un dépôt de bilan. »

Une vente ?

« La direction aurait reçu une nouvelle offre pour l'acquisition des terrains et bâtiments. Un compromis de vente aurait été signé la semaine dernière », rapporte Serge Roudaut. Une partie du site est occupée par Alcatel. Or, « Alcatel va s'installer près de l'aéroport à Guipavas. Les travaux là-bas devraient être achevés fin juin 2011 date à laquelle son bail avec Jabil se termine ».

« On le saura mercredi »

« Il y a un projet de rapprochement de l'entreprise avec on ne sait qui. On ne le saura que mercredi, poursuit Isabelle Lorrain-Guillou pour la CGT. Quand on a été prévenu de la réunion, j'ai demandé si on était vendu, on m'a répondu non. Il semble cependant que l'entreprise change de nom. »

Pour la secrétaire du comité d'entreprise, « difficile de pressentir de quoi que ce soit tant que nous n'avons pas en mains les documents relatifs à ce projet. Documents que nous aurons mercredi ». Hier, la direction n'a pas donné suite à nos appels.

À Brest, il reste environ 185 employés. « On y assemble et on teste des centraux téléphoniques qui sont exclusivement vendus aux entreprises. Un marché rendu très difficile par la Chine, l'Inde, le Mexique et plusieurs autres pays d'Asie qui, d'après le délégué du personnel, s'accaparent les composants électroniques ce qui cré une situation de pénurie sur le marché. »

Source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Un-projet-de-rapprochement-chez-Jabil-_-1402393------29019-aud_actu.Htm

Publié dans Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article