Brest : Association tutélaire du Ponant. Débrayage et pression

Publié le par Carland

Après un premier débrayage, mercredi 31mars, des personnels de l'Association tutélaire du Ponant (ATP) et, le lendemain, une rencontre «presque stérile», entre leurs représentants et le conseil d'administration, une soixantaine des 130 salariés ont, hier, remis le couvert devant le siège brestois de l'association qui gère des mesures de tutelles auprès des majeurs protégés du Finistère. Au même moment, une de leur collègue était entendue par la direction dans le cadre d'un entretien préalable à un licenciement pour faute grave. La nature de la faute? «Avoir, dans le cadre d'une enquête conjointement menée par le conseil d'administration et le Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), remis un courrier dans lequel elle disait la dégradation des conditions de travailen lien avec les méthodes de management de la directrice de l'association», selon la CFDT. La direction, qui a mené l'entretien préalable au licenciement, est, hier, restée injoignable.

Une assemblée générale demain

«Nous espérons que c'est le conseil d'administration qui prendra la décision car c'est jouer avec l'argent public que de prendre le risque d'aller devant le tribunal des prud'hommes dans un tel dossier. La CFDT se réserve aussi la possibilité de porter l'affaire au pénal». Une assemblée générale ouverte à tous les salariés de l'ATP se tiendra demain, à 18h30, au Juvénat, à Châteaulin.

Source : http://letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/association-tutelaire-du-ponant-debrayage-et-pression-07-04-2010-859684.php

Publié dans Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article