Automobile. 6 200 emplois menacés par la fermeture d’usines PSA

Publié le par Carland

Le constructeur automobile PSA Peugeot Citroën prévoit de fermer son site d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) « courant 2 014 » et celui de Sevelnord (Nord) en 2013, menaçant 6 200 emplois, selon une note interne du groupe présentée à la presse par la CGT.

Une note confidentielle

Daté du 23 août 2010 et rédigé par la direction des programmes et la direction industrielle, ce document, qui ne s’adressait qu’à un cercle très fermé de décideurs, dresse la stratégie du groupe d’ici à 2020 pour les sites industriels, et notamment celui d’Aulnay-sous-Bois qui emploie 3 600 salariés. L’origine de la fuite serait due à une publication de cette note « par erreur sur un serveur » rapporte Le Monde.

« Pas d'actualité » selon la direction

Le document évoque un transfert de production de C3 d’Aulnay-sous-Bois, dont la fin d’activité serait programmée pour 2014, vers Poissy qui deviendrait, selon cette note, le « pôle majeur unique Région Parisienne » fin 2012. Le site de Sevelnord pourrait lui aussi fermer en 2013. La fermeture d’Aulnay « n’est pas un sujet d’actualité » a affirmé PSA au Monde, précisant que cette note avait été rédigée dans un contexte de crise dont ils ne pouvaient prévoir la fin.

La CGT est révoltée

La CGT a ajouté que « plusieurs centaines d’emplois étaient menacés sur le site de Madrid » également et par l’intermédiaire de Bruno Lemerle, son représentant au CCE central et au comité de groupe européen, a reproché à la direction de leur avoir « menti depuis des années ». « On va demander des comptes », a-t-il prévenu.

De son côté, le délégué syndical d’Aulnay dénonce un « plan scandaleux, révoltant », affirmant que la fermeture d’Aulnay consistera à « surexploiter les usines de Poissy (Yvelines) et Mulhouse, et développer le low cost », a-t-il dit.

Source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Automobile.-6-200-emplois-menaces-par-la-fermeture-d%E2%80%99usines-PSA_6346-1827551_actu.Htm

Publié dans Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article