Affaire Woerth : Eric de Serigny, conseiller de l'ombre, administrateur d'Iméris. Un pied dans la politique, l'autre dans la finance !

Publié le par Carland

Un pied dans la finance, l'autre dans la politique : Eric de Serigny, conseiller discret d'Eric Woerth au ministère du Budget, est aussi un proche de Patrice de Maistre, l'homme de confiance de Liliane Bettencourt.

Ce vendredi matin, une enquête de France Inter rappelle les nombreuses activités de ce personnage méconnu, notamment :

  • Conseiller d'Eric Woerth aux ministères du Travail puis du Budget ;
  • Proche des grands donateurs de l'UMP, lorsqu'Eric Woerth en était le trésorier ;
  • Président du directoire de la société d'investissement Alternative Leaders France ;
  • Administrateur du groupe Imerys, spécialisé dans les minéraux industriels, et détenu par deux milliardaires connus et proches de Nicolas Sarkozy, le Belge Albert Frère et le Canadien Paul Desmarais

Une fonction « bénévole » au ministère du Budget

Eric de Serigny, 64 ans, n'apparaît pas dans l'organigramme officiel du ministère du Budget, et sa nomination n'a jamais été annoncée au Journal officiel.

Contacté par Rue89, le cabinet d'Eric Woerth confirme qu'Eric de Serigny est « conseiller pour les relations économiques », mais affirme qu'il offrirait simplement ses services pour « faire le lien » entre le ministre et les entreprises :

« C'est une fonction entièrement bénévole. Elle consiste à aider le ministre à organiser des réunions avec des chefs d'entreprise. »

Eric de Serigny était « en voyage » ce vendredi, selon un de ses collaborateurs chez Alternative Leaders France. En confirmant que sa mission au ministère serait « bénévole » : Eric de Serigny travaillerait à temps plein chez Alternative Leaders France.

Des liens avec Patrice de Maistre en France et au Luxembourg

La principale activité d'Eric de Serigny, c'est donc la finance. Avec deux casquettes :

Ces fonctions placent également Eric de Serigny au carrefour de la finance et de la politique. Avec des liens avec Patrice de Maistre, gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt et employeur jusqu'au début de l'été de Florence Woerth :

  • Le fondateur et président du conseil de surveillance d'Alternative Leaders, Bernard Lozé, siège au conseil d'administration de Brinon Investissement, la société personnelle de Patrice de Maistre
  • Un autre membre du conseil d'administration d'Alternative Leaders, Christian Langlois-Meurinne, siège aussi à celui d'IDI Emerging Markets, comme Patrice de Maistre.

IDI Emerging Markets est enregistrée au Luxembourg. Parmi ses actionnaires, le registre du commerce luxembourgeois recensait en 2008 :

  • Clymène, la société gérant la fortune personnelle de Liliane Bettencourt et présidée par Patrice de Maistre
  • La Fondation Bettencourt, à but non lucratif et présidée également par Patrice de Maistre
  • Robert Peugeot, via la FFP (Société Foncière, Financière et de Participations), qui contrôle le constructeur automobile

Robert Peugeot est aussi une connaissance d'Eric Woerth : il aurait rencontré le ministre pour évoquer ses problèmes fiscaux.

Les VIP du conseil d'administration d'Imerys

Eric de Serigny appartient aussi au conseil d'administration et au conseil stratégique du groupe Imerys, spécialisé dans les minéraux industriels. Un véritable club de VIP de la finance, mais aussi de la politique.

Imerys appartient à la holding Pargesa, détenue par deux milliardaires proches de Nicolas Sarkozy, le Belge Albert Frère et le Canadien Paul Desmarais. En 2008, le président de la République avait décoré Paul Desmarais de la grand-croix de la Légion d'honneur, en expliquant dans son discours :

« Si je suis aujourd'hui Président, je le dois en partie aux conseils, à l'amitié et à la fidélité de Paul Desmarais. »

Pour Eric de Serigny, c'est aussi une affaire de famille : Paul Desmarais est son ancien beau-père. Pour ses fonctions chez Imerys, il a été rémunéré 36 500 euros en 2009, selon le rapport annuel du groupe.

Au conseil d'administration d'Imerys, on retrouve aussi Robert Peugeot, via sa société FFP (Société Foncière, Financière et de Participations), qui contrôle le constructeur automobile. Une autre connaissance d'Eric Woerth, qui aurait demandé au ministre d'intervenir dans ses problèmes fiscaux.

Le groupe sait se montrer accueillant pour les politiques. Pierre Lellouche, l'actuel secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, a siégé au conseil d'administration de 1996 à 2005. Aux côtés par exemple d'Edouard de Rotschild, patron de l'organisateur de courses France Galop et propriétaire de Libération.

Imerys est aussi lié financièrement à l'Etat, via le Fonds stratégique d'investissement (FSI), qui détient une petite participation, inférieure à 5%. Le directeur général du FSI, Gilles Michel, a annoncé cet été sa démission : il part justement chez Imerys, dont il deviendra le patron à la rentrée. Et le FSI connaît bien le copropriétaire du groupe, Albert Frère : il a tenté de s'associer à lui pour reprendre l'armateur marseillais CMA-CGM.

Décoré en même temps que Patrice de Maistre

Le nom d'Eric de Serigny apparaît bien au Journal officiel, mais à la rubrique des décorations. Le 14 juillet 2007, Eric de Serigny était en effet promu chevalier de la Légion d'honneur, sur le premier contingent du ministère de l'Economie après l'arrivée de Nicolas Sarkozy à l'Elysée.

Dans ce contingent, on retrouve une de ses bonnes connaissances : Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, décoré par Eric de Woerth lui-même. Au cabinet du ministre, on assure que ce n'est pas Eric Woerth qui a décoré son conseiller.

Source : http://www.rue89.com/2010/08/20/woerth-les-relations-genantes-de-serigny-conseiller-de-lombre-163179

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article