ADMR 29. « Pas de sauvegarde sur tout le réseau »

Publié le par Carland

Une restructuration du réseau ADMR 29 est inéluctable. Me Robert, administrateur judiciaire, l'a dit vendredi. Le préfet va, lui, se saisir du dossier. C'est un problème de sécurité publique.

Les 200 chaises prévues dans la salle du Juvénat, à Châteaulin, pour accueillir les représentants de 92 associations avides d'informations n'y ont pas suffi. «Il y avait du monde assis par terre, contre les portes de sortie», a témoigné Albert Le Moign, président de l'association Camaret-Roscanvel. La réunion a duré plus de trois heures. Christian Maguet, président du CA fédéral était présent mais n'a pas dit mot ou si peu. Une posture que lui reproche déjà le personnel fédéral mais qu'aurait cautionnée MeRobert, estimant qu'il ne lui revenait pas de communiquer. Sa démission - sur le champ -, et celle du CA fédéral tout entier lui ont été demandées. «J'en prends note», a-t-il répondu.
Me Robert a donc mené l'échange. Mettre tout le réseau sous procédure de sauvegarde, comme le préconise le comité d'entreprise de la fédération, n'est pas, pour lui, une bonne chose. Il ne serait pas envisageable, non plus, de créer une unité économique sociale.

«Tout est sauvable»


«Tout est sauvable, nous a-t-il dit, mais il y aura un plan social», rapporte Albert Le Moign. «Il nous a dit que, à l'initiale, il voulait savoir si la fédération(130 salariés) était utile au réseau. Il a estimé que oui. Mais dans les conclusions de l'audit, il est préconisé une réorganisation de l'ADMR 29, avec une responsabilisation des associations locales. Dans un temps futur, elles payeront directement leurs charges sociales. Que la fédération le fasse, aujourd'hui, lui semble illégal. l'Urssaf n'aurait jamais dû l'accepter non plus». L'audit prévoit aussi un renforcement du contrôle de gestion de la fédération. «Me Robert a indiqué que la situation actuelle - un déficit de 10M€ creusé en2008 et2009 - n'était pas le résultat de malversations. Le CA fédéral aurait manqué de prudence dans sa gestion». Un euphémisme, sans doute.

Priorité aux salaires


L'audit préconiserait encore une réduction des coûts de structure et une économie des frais généraux (l'anniversaire à 300.000 € a vécu, n.d.l.r). «Il est à prévoir qu'une partie du personnel fédéral - les encadrants de proximité(55 personnes), les conseillers techniques (10 salariés) - sera transférée sur les associations, à condition qu'elles puissent embaucher. Mais pas avec le même contrat de travail et avec, peut-être, un reclassement à la baisse». Dans l'immédiat, toutes les rentrées d'argent à la fédération seront consacrées aux salaires. «Me Robert invite les associations en difficulté à écrire à l'Urssaf pour demander un report des dettes jusqu'au 15mars, date prévue de l'achèvement du bilan». Alerté par Christian Ménard, député de la 6e circonscription, lui-même sollicité par les manifestants vendredi, le préfet va se saisir du dossier au titre qu'il s'agit là d'un problème de sécurité publique. «Si le réseau ne tient pas le coup, les personnes âgées, aidées, seraient démunies», a justifié Christian Ménard.

  • Karine Joncqueur
Source : http://letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/admr-29-pas-de-sauvegarde-sur-tout-le-reseau-31-01-2010-762377.php

Publié dans ADMR 29

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article